Camp Nanowrimo – avril 2020

personne en tenue d'aventurier pointant à gauche avec un stylo

Il y a quelques années, alors que je regardais beaucoup de vidéos de conseils d’écriture, j’ai découvert un évènement apparemment majeur dans la communauté d’écivain·es : le National Novel Writing Month, ou Nanowrimo. Il a lieu en novembre, et l’objectif est d’écrire 50 000 mots. Le site de l’évènement permet d’échanger avec les participant·es, de recevoir des conseils de la part d’auteurices connu·es, et de gagner des badges selon ses accomplissements.

Cependant, je n’y ai jamais participé. Pourquoi est-ce que j’en parle, dans ce cas ? Il existe d’autres évènements au cours de l’année : les Camps Nanowrimo, qui ont lieu en avril et en juillet. J’étais surexcitée quand j’en ai entendu parler : entre le design du site, le nom, le fait qu’on se regroupait par cabine, J’avais l’impression de partir à l’aventure dans les bois, avec un couteau suisse et des animaux sauvages… mais depuis ma chambre, ce qui, pour une personne d’intérieur comme moi, est très appréciable. Et comme on peut choisir son propre objectif, c’est beaucoup plus libre que le Nanowrimo. Les sprints d’écriture organisés sur Twitter, les pages de statistiques et les discussions de groupe encouragent à avancer.

J’ai participé pour la toute première fois en juillet 2018, et j’ai adoré – même si quand le mois s’est terminé, j’étais à ramasser à la petite cuillère : j’avais écrit 125 000 mots tout en effectuant un premier mois de stage épuisant. J’en ai fait un 2e en avril 2019, et j’avais hâte de recommencer cette année.

personne en tenue d'aventurier assise à l'envers sur un banc, avec un carnet d'écriture

Sauf que le site a changé ! J’ai perdu mes ami·es, mes stats, et il n’est plus possible de choisir son objectif en heures ou en pages : c’est en mots seulement. J’étais découragée, pour être honnête, mais j’ai quand même demandé autour de moi qui aurait envie de rejoindre mon groupe… et j’ai reçu plein de réponses ! Nous sommes quinze, tout le monde a l’air cool et motivé !

Pour ce camp Nano, j’ai choisi de m’attaquer à un nouveau projet : participer au concours de nouvelles des Reines de Cœur, une édition f/f. Le sujet est « Elles se détestent, mais… » et la nouvelle doit compter entre 15 000 et 30 000 mots.

La date de fin étant le 11 mai, c’est un peu tendu si je veux scénariser, écrire, faire relire, corriger ! Comme je suis mal à l’aise avec l’écriture sous la contrainte – c’est dur de forcer les idées à venir ! – j’ai listé tout ce que j’avais envie de lire et écrire, et c’est parti pour agencer ça. Ce sera donc de la fantasy avec une ambiance de conte, des clichés retournés, et la représentation qui me manque le plus – devinez laquelle ?

Je suis impatiente de l’écrire ! Toutefois, mon départ est un peu délayé, car je finis de corriger le roman sur lequel je travaillais précédemment avant de me lancer. Avec en plus mon stage qui commence la semaine prochaine, et mes autres projets, ce sera l’aventure !

Et vous, connaissiez-vous le camp Nano ? Est-ce que vous participez ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *