Trilogie L’Éveil des Sorcières de Cordélia

personne en t-shirt cerise-cœur et jupe rouge lisant L'Éveil des Sorcières 1 : L'apprentissage de Nora de Cordélia sur une balançoire

J’avais déjà lu plusieurs livres de Cordelia, alors quand j’ai vu le tome 1 de L’Eveil des Sorcières dans ma bibliothèque, je me suis empressée de l’emprunter.

La trilogie est racontée du point de vue de Nora, une collégienne qui, lorsqu’un garçon de sa classe la tourmente, déclenche accidentellement un tremblement de terre. Elle est alors invitée… Continuer la lecture

Positive de Paige Rawl

J’avais vu l’autobiographie Positive de Paige Rawl à la bibliothèque, et comme il portait le même titre qu’un roman qui m’avait plu – Positive de Camryn Garrett – il a attiré mon attention. Il parle lui aussi d’une personne séropositive, mais cette fois-ci, les faits sont réels ! Je l’avais donc emprunté… et je ne l’avais pas lu jusqu’à ce que je doive le rendre : la non-fiction me motive peu.

Deux ans plus tard, je suis retombée dessus : allez, nouvelle tentative ! Il a encore trainé dans mes étagères pendant des mois, jusqu’à ce que ma carte bibliothèque soit bloquée : plus le choix, je devais le lire et le rendre. Comme Positive est… Continuer la lecture

Their Troublesome Crush de Xan West

personne en robe verte lisant Their Troublesome Crush de Xan West dans un lit, entourée de peluches

J’ai commencé Their Troublesome Crush dès que j’ai fini Eight Kinky Nights : j’avais adoré et je voulais continuer de lire les livres de Xan West. Il s’agit cette fois-ci d’une novella, donc un récit plus court, écrit d’un seul point de vue : celui d’Ernest, un personnage secondaire de Eight Kinky Nights.

Le titre évoque un crush qui pose problème, et je savais que c’était une romance polyA. La seule version de crush polyA dramatique que je connaissais jusqu’alors, c’est… Continuer la lecture

Eight kinky Nights de Xan West

personne en pull doux rose lisant Eight Kinky Nights de Xan West dans son lit, avec une couverture violette

J’avais envie d’une lecture facile : scénario prévisible, style et vocabulaire simple – pas de fantasy pour adulte, par exemple – et qui me parle. Je suis tombée sur Eight Kinky Nights de Xan West, une romance hivernale : pour chaque nuit de Chanukah, Leah, une éducatrice sexuelle, donnera à sa meilleure amie Jordan une leçon de BDSM.

Malgré sa simplicité apparente, c’était loin d’être une lecture tranquille : je me suis tellement identifiée aux personnages, leurs réflexions avaient tant d’applications dans ma vie, que chaque chapitre était un moment intense. Je vous préviens… Continuer la lecture

Des Livres Jeunesse avec des Personnages Malentendants

personne en noir lisant Ballade pour une Baleine de Lynne Kelly devant un lac

Nouvel article à thème ! J’ai déjà chroniqué Tu crois tout savoir, Jilly P ! dans un autre article : c’est un roman qui traite de la surdité du point de vue d’une alliée, et qui fait de la pédagogie d’une manière douce et accessible. Cette fois-ci, je me suis plutôt intéressée à des personnages principaux malentendants.

Pomme_rock m’avait fait très envie lorsqu’elle avait parlé de Ballade pour une Baleine de Lyne Kelly comme une histoire touchante, et je l’ai emprunté à ma bibliothèque. Cependant, j’avais récemment eu des…Continuer la lecture

Wayward Children de Seanan McGuire

Every Heart a Doorway de Seanan McGuire est l’un des premiers livres avec de la représentation asexuelle qu’on m’a conseillés. Je ne sais pas pourquoi j’ai attendu deux ans avant de le commencer, surtout que le concept m’intéressait beaucoup ! On pourrait résumer ça par « qu’advient-il d’Alice lorsqu’elle quitte le pays des merveilles pour retourner dans notre monde ? »

Le style d’écriture ressemble à celui d’un conte : on a un·e narrateurice très présent·e qui analyse l’action… Continuer la lecture

Série Solitude d’un autre Genre de Kabi Nagata

personne en pull bleu lisant Solitude d'un autre genre de Kabi Nagata avec une peluche

J’ai découvert Solitude d’un autre Genre de Kabi Nagata grâce à une vidéo de Lizzy Brynn. J’en avais déjà entendu parler avant, mais sans savoir que c’était une bande-dessinée, sans savoir de quoi ça parlait. Et malgré tout l’humour de Lizzy, elle ne m’a pas tentée. C’est autobiographique, et ça avait l’air douloureux comme témoignage…

La toute première page nous spoile la fin : Kabi Nagata, 28 ans, est dans une chambre d’hôtel avec une travailleuse du sexe pour sa première fois. La suite nous expliquera comment elle… Continuer la lecture

Héros de l’Olympe de Rick Riordan

personne en sarouel blanc à motifs colorés lisant Héros de l'Olympe tome 1 devant un demi-cercle de colonnes

Quand j’ai appris qu’Héros de l’Olympe serait une suite à Percy Jackson, je me suis braquée contre cette idée. Je déteste les auteurs qui ne savent pas s’arrêter, qui continuent juste parce que la série a du succès, au risque de gâcher l’histoire initiale.

On découvre dans Héros de l’Olympe qu’il n’existe pas que les grec·ques : il y a aussi les romain·es, et les déités les maintiennent séparé·es pour éviter une guerre entre elleux. Mais Héra/Junon pense que l’ennemie qui menace l’Olympe ne peut être vaincue que par une… Continuer la lecture

Série Percy Jackson de Rick Riordan

personne en bleu lisant Percy Jackson tome 1 de Rick Riordan dans un arbre aux nombreuses branches

Quand mon frère a reçu le tome 1 de Percy Jackson pour son anniversaire, je n’avais absolument pas envie de le lire. C’était une édition avec la couverture du film, qui avait l’air ridicule, et les résumés donnaient l’impression d’une histoire clichée pour ados.
Puis ma mère l’a adoré, et a insisté pour que je le lise. « Tu lis vite, ça ne sera pas long, tu peux bien essayer ». Je me suis résignée, et j’ai commencé à lire… je ne me doutais pas que j’étais tombée sur ma série préférée !
11 ans plus tard, il n’y a pas juste les 5 tomes de Percy Jackson : la pentalogie Héros de l’Olympe est parue, et… Continuer la lecture

L’esquisse du Bonheur d’Akemi Dawn Bowman

personne en chemise violette et écharpe de La Vague lisant L’esquisse du Bonheur d’Akemi Dawn Bowman devant une fresque murale

Après avoir beaucoup aimé Summer Bird Blue, j’ai découvert que le premier roman d’Akemi Dawn Bowman, Starfish, avait été traduit en français sous le titre L’esquisse du Bonheur. Il fallait que je le lise !
Je ne m’étais pas du tout renseignée sur l’histoire et j’aurais peut-être dû : ce roman aussi aborde des sujets durs et je n’étais pas du tout préparée… Kiko est dans une relation toxique avec sa mère abusive, et les interactions entre elles sont douloureuses à lire. De plus, Kiko a de l’anxiété sociale et je m’identifiais beaucoup aux récits de ses interactions – notamment lorsqu’elle va a une fête – ce qui m’a… Continuer la lecture