Au 5e de M.P. Boisvert

personne en pull rose et pyjama bleu lisant Au 5e de M.P. Boisvert dans un lit avec des coussins bleus

Lorsque j’ai commencé à rechercher des livres avec de la représentation polyA, une personne qui m’est chère m’a conseillé Au 5e de M.P. Boisvert… qu’elle-même n’avait pas lu : c’était une de ses ami·es qui le lui avait conseillé. Du coup, je n’avais pas d’avis dithyrambique de sa part me vantant le livre, et en plus, au vu du résumé, c’était un roman contemporain relatant le quotidien d’une colocation… c’est bien loin des aventures épiques que j’affectionne ! J’ai donc… Continuer la lecture

Eight kinky Nights de Xan West

personne en pull doux rose lisant Eight Kinky Nights de Xan West dans son lit, avec une couverture violette

J’avais envie d’une lecture facile : scénario prévisible, style et vocabulaire simple – pas de fantasy pour adulte, par exemple – et qui me parle. Je suis tombée sur Eight Kinky Nights de Xan West, une romance hivernale : pour chaque nuit de Chanukah, Leah, une éducatrice sexuelle, donnera à sa meilleure amie Jordan une leçon de BDSM.

Malgré sa simplicité apparente, c’était loin d’être une lecture tranquille : je me suis tellement identifiée aux personnages, leurs réflexions avaient tant d’applications dans ma vie, que chaque chapitre était un moment intense. Je vous préviens… Continuer la lecture

Meet Cute Diary de Emery Lee

La chronique de Meet Cute Diary de Emery Lee publiée par Delphreads en mars m’a tout de suite donné envie de lire ce roman. Mine de rien, je lis quand même pas mal de romances, mais elles mettent toujours en scène des narrateurices cis, alors j’avais très envie de découvrir cette histoire avec un héros trans. Sauf que… trahison ! Le livre n’était pas encore sorti.

Je me suis rappelé son existence quelques mois plus tard, et cette fois, c’était bon, il était… Continuer la lecture

Eclat(s) d’Âme de Yuhki Kamatani

personne en haut à motifs abstraits lisant Eclats d'âme de Yuhki Kamatani devant des plantes d'étang aux feuilles blanches

J’ai lu le premier tome d’Eclat(s) d’âme de Yuhki Kamatani il y a longtemps maintenant, debout dans la librairie Violette & Co, parce que je cherchais des mangas avec de la représentation LGBTI+ et qu’on me l’avait conseillé. Je me souviens que j’avais été déçue, que j’avais trouvé ce tome 1 froid et terne. On suit Tasuku, un lycéen qui a envie de se suicider lorsque ses camarades de classe découvrent du porno gay sur son portable, et qui trouve un peu de calme dans « l’association de protection des chats », un club tenu par des personnes LGBTI+ qui restaure des bâtiments délabrés… Continuer la lecture

Les Dieux du Tango de Carolina de Robertis

personne en robe rouge et noire lisant Les Dieux du Tango de Carolina de Robertis de nuit, devant un lampadaire

J’avais entendu parler de Les Dieux du Tango de Carolina de Robertis lors du bookclub Cordelia d’octobre 2020… oui, ça fait un bout de temps. Il avait attiré mon attention car j’aime danser, et à l’époque je prenais encore des cours de danse rock & roll, qui est une danse à deux comme le tango. Les rôles de genre sont très marqués et quand j’ai entendu que Les Dieux du Tango se penchait sur un personnage qui transgresse les normes de genre, j’étais vraiment enthousiaste !

Je n’ai finalement pas eu l’occasion de… Continuer la lecture

En quête d’albums avec de la représentation – partie 4

personne vêtue de noir et d'un poncho à rayure multicolores lisant L'enfant de fourrure, de plumes, d'écailles, de feuilles et de paillettes de Kai Cheng Thom devant une rivière avec une petite cascade

J’avais dit dans la partie précédente que mes recherches s’enfonçaient dans une impasse. J’avais momentanément fait d’autres découvertes grâce à mes ami·es et leur bibliothèque, mais malgré tout, j’avais quand même trouvé peu de représentation trans et/ou intersexe, alors que c’était mon but initial. Le Fleuve, Buffalo Belle, Julian est une Sirène… et c’est tout ? Pas le moindre album avec un personnage intersexe.
En désespoir de cause, je me suis tournée… Continuer la lecture

Duologie Assassins d’Erica Cameron

personne en robe noire et rouge tenant une liseuse avec la couverture d'assassins tome 1 : discord d'Erica Cameron, devant un olivier

La duologie Assassins d’Erica Cameron était dans la longue liste des livres avec de la représentation ace que j’avais à lire, et j’ai sélectionné Discord, le tome 1, un peu au hasard. J’ai eu de la chance, car il m’a bien changé les idées des autres lectures assez chargées que j’avais en cours. Je regrette seulement de l’avoir commencé alors que j’étais en week-end chez des ami·es : j’avançais entre quelques conversations, la cuisine et la vaisselle, sans lire plus de quelques paragraphes à chaque fois, ce qui n’aide pas à se mettre dans l’ambiance.
Surtout que le début est compliqué à suivre ! Il y a un… Continuer la lecture

Journal d’un AssaSynth de Martha Wells − Tomes 1 à 4

personne lisant Journal d'un AssaSynth 1 : défaillances systèmes de Martha Wells allongée sur une couverture piquetée d'étoiles, entourée de peluches

Je devais lire le tome 4 de Journal d’un Assasynth de Martha Wells pour le club de lecture aro ace de juillet, sauf que je n’avais même pas lu les tomes d’avant ! J’avais donc un mois pour me faire l’intégrale des livres parus à l’époque… pas de pression !
Quand j’ai commencé Défaillances Système, j’ai songé « ça va être vite expédié, j’accroche pas et je vais pouvoir abandonner la lecture de toute la série ». Je n’arrivais à comprendre ni l’univers, ni le narrateur. L’histoire commence en plein milieu de l’attaque d’une expédition qu’AssaSynth, en tant qu’androïde de protection, est censé… Continuer la lecture

En Quête d’Albums avec de la Représentation – partie 3

Cette quête n’en finit pas ! Mais il est arrivé un moment où, à vrai dire, elle s’est essoufflée. J’avais épuisé les livres qu’on me conseillait, ou plutôt ceux que ma bibliothèque avait en sa possession. Et acheter des albums, ça revient vite cher…
Je triche donc un peu : j’ai lu Le Fleuve de Claude Ponti il y a maintenant deux ans, car des ami·es l’avaient acheté et me l’ont fait découvrir. J’ai profité d’une visite chez elleux pour le relire.
Je n’ai jamais été très fan de Claude Ponti, je dirais même que j’ai des souvenirs assez cauchemardesques de Pétronille et ses 120 Petits. Les dessins sont complexes et ça… Continuer la lecture

Témoignages intersexes en Bandes-Dessinées

personne derrière un grillage auquel elle est agrippée, tenant une liseuse avec la couverture de Numéro Invalide de Lostmemory

…J’ai vraiment beaucoup aimé – d’une manière douloureuse – leurs discussions autour du genre. C’était brouillon et tellement… juste. Ça reflète ma démarche d’exploration de genre, sauf que c’est sur trois pages au lieu d’un an et demi.
Et juste… ces quelques pages sont un tel… soulagement. Parce que d’une part ce n’est pas si simple… et d’une autre, en fait si, ça l’est.
Je ne peux pas parler comme ça de chaque page, car beaucoup concernent des vécus que je n’ai pas. Mais en tout cas, ça vous donne une idée de à quel point cette BD est intense. Juste ces trois pages, je les ai relues quatre fois. Et à chaque fois, c’est douloureux et réconfortant en même temps… Continuer la lecture