Trilogie L’Éveil des Sorcières de Cordélia

personne en t-shirt cerise-cœur et jupe rouge lisant L'Éveil des Sorcières 1 : L'apprentissage de Nora de Cordélia sur une balançoire

J’avais déjà lu plusieurs livres de Cordelia, alors quand j’ai vu le tome 1 de L’Eveil des Sorcières dans ma bibliothèque, je me suis empressée de l’emprunter.

La trilogie est racontée du point de vue de Nora, une collégienne qui, lorsqu’un garçon de sa classe la tourmente, déclenche accidentellement un tremblement de terre. Elle est alors invitée… Continuer la lecture

Library Wars – Love & War de Kiiro Yumi & Hiro Arikawa

personne en t-shirt humoristique lisant Liar Game tome 1 devant un métro aérien décoré par les coquelicots de l'artiste War

Oui ? Non ? Est-ce que j’assume ? Peut-être dans un article conjoint avec Liar Game ? Depuis ma relecture passionnée de Library Wars en avril 2021, je suis en plein dilemme. J’ai acheté l’intégrale de ce manga avec l’aide d’un ami, qui me l’a finalement passée en novembre 2022 : je l’ai encore relue, et j’étais face à la même hésitation. Pour arrêter de me poser des questions, le plus simple, c’est encore de publier cet article…

J’ai commencé à lire beaucoup de mangas lorsque… Continuer la lecture

Subtil Béton de Collectif Aggloméré·e·s

personne en chemise bleue lisant Subtil Béton de Collectif Agloméré·es sur un siège découpé dans un arbre, dans la forêt

J’ai commencé la lecture de Subtil Béton avec beaucoup trop d’attentes. Note pour moi-même : arrêter de placer tant d’espoir dans les romans super-militants. Ce que j’aime, c’est les aventures fun, pas les livres qui se gargarisent de leur complexité − et certes, j’ai lu pas mal d’aventures fun avec des messages complexes. Subtil Béton m’avait été présenté comme un récit de révolte collective et associative dans une dystopie française en 2039, avec des personnages ace, polyA, trans… Je m’étais dit que ça me parlerait.

J’ai senti le problème dès le début : un gros déphasage sur… Continuer la lecture

Éditions Kinaye : Pilu des Bois et Snapdragon

Les éditions Kinaye m’irritent : leur titre est imprimé à l’envers par rapport aux autres livres de ma bibliothèque, et, alors que toutes leurs bandes-dessinées ont un format similaire, leur hauteur est différente. C’est très très frustrant. Je suis irritée chaque fois que je regarde ma bibliothèque ! Heureusement, comme leurs œuvres sont géniales, je peux les prêter à tout mon entourage et ne pas les avoir trop souvent sous les yeux. Ici, je vais vous parler de mes deux récents coups de cœur… Continuer la lecture

Cemetery Boys d’Aiden Thomas

personne en chemise noire brodée et jupe rouge lisant Cemetery Boys d'Aiden Thomas devant un coin de cathédrale

Un ado trans qui vit des aventures avec une magie inspirée de la culture latine, c’est le genre de concept qui m’intéresse directement, alors Cemetery Boys d’Aiden Thomas a attiré mon attention dès sa sortie anglophone. Cependant, comme je donne la priorité aux livres en français, je l’avais laissé de côté jusqu’à ce qu’en juin de cette année, un festival de l’imaginaire queer en propose la lecture. Ça m’a agacée : encore des gens qui ne respectent pas le fait que certain·es lecteurices ne comprennent pas l’anglais ! Mais d’autres personnes avaient vu cette liste et ont suggéré Cemetery Boys pour mon club de lecture. C’est là que j’ai compris qu’en fait, il avait été traduit… En gardant le même titre ! Suite à ça, j’en ai… Continuer la lecture

La Tour du Freux de Ann Leckie

personne en chemise rouge lisant La Tour du Freux de Ann Leckie devant un champ de blé

Une amie m’a parlé de deux romans d’Ann Leckie, La Tour du Freux et La Justice de l’Ancillaire, le jour de notre rencontre, m’expliquant qu’ils étaient géniaux, qu’il fallait que je les lise vu que j’aimais la SF/Fantasy avec des personnages trans. Deux ans plus tard, je ne les avais toujours pas lus, mais comme iel proposait La Tour du Freux depuis des mois à notre club de lecture, et l’a acheté pour pouvoir le prêter, le groupe a finalement résolu de le lire.

J’ai pris une décision peu avisée : j’ai décidé de… Continuer la lecture

Trilogie La Guerre du Pavot de R.F. Kuang

personne en bas résille et débardeur rouge à anneaux en métal lisant La Guerre du Pavot de R.F. Kuang devant une rivière

J’avais beaucoup entendu parler du roman La Guerre du Pavot à sa sortie, notamment des déboires de la traduction française. Bestseller aux Etats-Unis, The Poppy War de R.F. Kuang a été traduit dans de nombreuses langues, et la couverture française chez Actes Sud a fait controverse. Déjà, elle est moche, très statique et avec un trait qui évoque un mauvais jeu vidéo, mais surtout, la héroïne à la peau très foncée a la peau claire sur la couverture.

En empruntant le roman à la bibliothèque, j’ai aussi constaté que… Continuer la lecture

Bandes-Dessinées Saphiques – Histoires Ouvertes : Quand je suis Arrivée au Château et Tout ce qui Reste de Nous

à travers un cadre entouré d'une main, on voit une personne en chemise violette lisant Tout ce qui Reste de Nous de Rosemary Valero O’Connell devant un chemin entouré d'arbres au soleil couchant

Je suis quelqu’un d’assez carré, qui aime les informations précises, les récits clairs, et les choses que je comprends. Je déteste être dans l’incertitude ou le flou. Pourtant, je suis aussi quelqu’un qui aime rêver, réfléchir, interpréter. J’aime les fins ouvertes, parce que ça me permet d’imaginer de multiples suites ! L’équilibre est donc difficile à trouver, mais j’ai récemment lu deux bandes-dessinées qui m’ont fait forte impression, et qui étaient floues et ouvertes à interprétation… d’une manière que j’aime bien, qui stimule mon imaginaire, qui me fait me souvenir longtemps de ces histoires. Il s’agit de Quand je suis Arrivée au Château d’Emily Carrol et de Tout ce qui Reste de Nous de Rosemary Valero O’Connell. Continuer la lecture

Les oiseaux du temps d’Amal El-Mohtar & Max Gladstone

personne en chemise rose et pantalon violet lisant Les Oiseaux du Temps d’Amal El-Mohtar & Max Gladstone dans un sentier d'arbres et de fougères

J’avais entendu parler de Les Oiseaux du Temps d’Amal El-Mohtar & Max Gladstone sur Twitter, et je dois avouer que ni la couverture – simpliste et dont les couleurs se marient mal – ni le synopsis, ni le titre banal ne me tentaient – « Le machin de machin », c’est vraiment basique comme titre… Le Visage de l’Ombre, La Main de l’Empereur, je pourrais en citer des centaines ! Je ne suis pas non plus très fan de SF, ni de romans épistolaires, alors un mélange des deux ? Très peu pour moi.

Puis j’ai découvert qu’il s’agissait de la traduction de This is How you Lose the Time War, un titre bien plus classe, et que c’était une romance entre ennemies, ce qui est pour le coup mon type de romances préféré ! L’ami·e qui me l’a conseillé a ajouté que c’était très poétique, et que la cohérence des voyages temporels n’avait aucune importance : le focus est plus émotionnel que scénaristique. Tant mieux, car… Continuer la lecture

Trilogie Magie ex Libris de Jim C. Hines

personne en débardeur Klimt lisant Magie ex Libris tome 1 : Le Bibliomancien de Jim C. Hines devant une cheminée

Je me suis procuré la série Magie Ex Libris de Jim C. Hines car j’avais lu qu’elle contenait de la représentation polyA, mais je ne savais pas du tout de quoi il serait question. En commençant à lire Le Bibliomancien, j’ai été ravie de découvrir une magie reposant sur la passion de la lecture ! En effet, dans ce monde semblable au nôtre, certaines personnes peuvent faire sortir des objets des livres qu’elles adorent.

Le narrateur, Isaac, est un membre des… Continuer la lecture