Confession : Je lis la fin des livres en avance

J’entends souvent dire que c’est une chose horrible que de lire la fin d’un livre alors qu’on en est qu’au début ou qu’au milieu. Mais c’est quelque chose que je fais, et depuis longtemps ! Et croyez-moi, ça ne gâche pas la lecture, elle est juste différente
Mais quoi ? J’ai écrit un article entier pour expliquer que je ne lisais pas les résumés pour ne pas être spoilée, et maintenant, j’affirme lire la fin des romans ? Oui, ça parait paradoxal au premier abord… mais je ne lis jamais la fin avant d’avoir découvert les premiers chapitres. Ce sont ces premiers instants, la… Continuer la lecture

La Représentation d’Amitiés et Romances LGBTI+

deux mains entrelacées

J’ai récemment regardé les trois premières saisons de The Dragon Prince, et je suis pleine d’enthousiasme à propos de la relation entre tante Amaya et l’elfe Janai. Elles sont dans une situation typiquement romantique – des ennemies qui se sauvent la vie, l’une se retrouve prisonnière de l’autre mais elles fuient ensemble. Amaya dit discrètement à son neveu « elle me trouve mignonne, mais elle refuse de l’avouer… pour l’instant ». Et à la fin, lorsque.… Continuer la lecture

Chroniquer des livres que je n’ai pas aimés ?

Mon frère m’a récemment fait remarquer qu’à force de ne chroniquer que les livres que j’aime, on a l’impression que j’aime tout ce que je lis. C’est vrai que je sépare mes chroniques en 2 catégories : les chroniques dédiées pour mes coups de cœur, les chroniques dans le cadre de challenges pour les livres que j’ai aimés, ou dont je trouve les qualités importantes. Et je ne chronique jamais ceux que je n’aime pas… Continuer la lecture

Pourquoi je ne lis pas de Résumés

C’est un débat que j’ai régulièrement avec un ami qui me conseille des romans : je ne lis pas les résumés. Pour lui, qui s’appuie sur les résumés pour choisir un livre, c’est aberrant !
Cette habitude est, d’une part, le résultat d’une déception. Il y a dix ans déjà, j’avais constaté que les résumés, rédigés par la maison d’édition, cherchaient à vendre et ciblaient un public spécifique. Et pour ça, s’appuyaient sur les éléments familiers d’un roman. C’est logique : les lecteurices cherchent à retrouver les éléments qu’iels aiment. Mais d’un autre côté, ces éléments sont souvent des… Continuer la lecture