Nous sommes la Poussière de Plume D. Serves

Un·e ami·e a suggéré le roman Nous sommes la Poussière de Plume D. Serves au club de lecture en nous annonçant qu’iel l’avait acheté en 3 exemplaires : un pour ellui, un pour sa mère, un pour le club de lecture. C’est dire à quel point ça lui avait plu ! Iel nous l’a présenté comme un roman de science-fiction se déroulant dans une France en tous points semblable à la nôtre… à part qu’il existe des personnes magnétophiles qui attirent à elles les particules métalliques dans l’air.

On suit la vie d’Elias, qui, au début de l’histoire, galère dans ses études. Ses oreilles se bouchent souvent alors elle ne peut pas suivre, elle a des douleurs dans les jambes, elle s’essouffle vite. Ses visites médicales ne mènent à… Continuer la lecture

Résolution de Li-Cam

personne en débardeur à licorne lisant Résolution de Li-Cam devant un rideau jaune

J’avais entendu parler de Résolution de Li-Cam sur le site de Planète Diversité : un des rares romans français avec un personnage principal aromantique. Cependant, la couverture et le ton du résumé ne me tentaient pas trop car ça avait l’air très sombre… je l’ai finalement lu alors que j’en avais assez des romans anglais.

Le fait qu’il soit français est un des grands points positifs de ce livre : ce n’est pas une traduction, et le style d’écriture est vraiment beau, poétique et… Continuer la lecture

Morwenna de Jo Walton et La Cité des Méduses de Emmi Itäranta : Fantasy d’ambiance

personne recouverte d'un drap bleu lisant La cité des Méduses d’Emmi Itäranta de nuit

J’ai une préférence marquée pour les romans avec des personnages principaux que j’aime, vivant des aventures. C’est mieux si l’aventure est magique mais ce n’est pas obligatoire – ça peut être une romance – : tant qu’il y a de la tension et des péripéties, c’est bon pour moi ! Les deux romans dont je vais parler ne correspondent pas du tout à ça : Morwenna de Jo Walton est le journal intime d’une passionnée de lecture qui, jour par jour, raconte ce qu’elle pense des livres qu’elle lit, tandis que La Cité des Méduses d’Emmi Itäranta est une œuvre atmosphérique dont la narratrice s’efface devant la poésie de l’univers.

L’histoire est racontée par Eliana, une jeune Fileuse qui… Continuer la lecture

Cette insulte que vous m’avez donnée, elle est à moi maintenant

drapeau aromantique le bateau de She-Ra incrusté dessus et l’inscription : semaine de visibilité du spectre aromantique, Cette Insulte que vous m’avez donnée, elle est à moi maintenant, prompt : stéréotypes aro

Entrée au Journal

Les machines sont géniales ! Fascinantes… Je suis en train de permettre à Darla d’incliner son sol pour me changer les idées, et… ah, c’est réjouissant ! Je comprends tout ! Tout est dans le code, et même quand leurs actions me surprennent, il y a une explication à trouver.

Elles me ressemblent, et ça aussi, c’est extraordinaire. Je suis entourée d’êtres comme moi !

Mais quand on me dit que je ne suis pas vraiment humaine, je sais que… Continuer la lecture

Nos C(h)œurs Evanescents de Yuhki Kamatani

personne en chemise rose lisant Nos Chœurs Evanescents de Yuhki Kamatani devant une écluse

J’ai commencé cette série de mangas il y a un an déjà ! Nos C(h)œurs Evanescents est paru au Japon avant Eclat(s) d’Âme – que j’avais adoré –, mais ce n’est que maintenant que la version française est publiée chez Akata. J’ai lu les quatre premiers tomes à la suite, puis j’ai dû attendre chaque publication. En plus, ils étaient durs à emprunter à la bibliothèque, car le titre est parfois enregistré avec parenthèses, parfois sans, parfois le o et le e sont liés, parfois non… puis enfin, enfin, le tome 8 est sorti ! Je l’ai lu, j’ai pleuré d’émotion, et j’ai acheté l’intégrale afin de… Continuer la lecture

Subtil Béton de Collectif Aggloméré·e·s

personne en chemise bleue lisant Subtil Béton de Collectif Agloméré·es sur un siège découpé dans un arbre, dans la forêt

J’ai commencé la lecture de Subtil Béton avec beaucoup trop d’attentes. Note pour moi-même : arrêter de placer tant d’espoir dans les romans super-militants. Ce que j’aime, c’est les aventures fun, pas les livres qui se gargarisent de leur complexité − et certes, j’ai lu pas mal d’aventures fun avec des messages complexes. Subtil Béton m’avait été présenté comme un récit de révolte collective et associative dans une dystopie française en 2039, avec des personnages ace, polyA, trans… Je m’étais dit que ça me parlerait.

J’ai senti le problème dès le début : un gros déphasage sur… Continuer la lecture

Everything’s Gonna be Okay

poster de Everything’s Gonna be Okay avec des portraits des quatre personnages

Cet article a été difficile à écrire : j’ai regardé les deux saisons de Everything’s gonna be Okay sur plus d’un an, et je me souviens très mal de ce que j’en pensais du début. Mais c’est rare, que je reprenne une série après l’avoir arrêtée depuis une semaine : soit je regarde tout d’une traite, soit je laisse tomber. Everything’s Gonna be Okay est une série de quotidien tranquille, soit l’opposé de ce vers quoi je tends, alors le fait que j’ai regardé les deux saisons jusqu’au bout est un signe qu’elle m’a vraiment plu.

Beaucoup de personnes autistes ont chanté les louanges de cette série, écrite et jouée par des concerné·es, et c’est… Continuer la lecture

Sandrine Kao : Emerveillements, Après les Vagues et Comme un Oiseau dans les Nuages

personne en chemise rose et salopette en jean, avec un parapluie à papillons lisant Emerveillements de Sandrine Kao devant un sapin et un sol couvert d'aiguilles de pin

C’est un post instagram de Bookeylae, sur des livres avec de belles couvertures, qui m’a donné envie de lire Comme un oiseau dans les Nuages de Sandrine Kao. Le titre est magnifique – et la couverture me plait aussi. Je me suis aussitôt renseignée auprès de ma bibliothèque, mais il était emprunté : je l’ai réservé. Et au passage, j’ai découvert qu’un autre livre de cette autrice était disponible : Emerveillements ! C’est lui que j’ai pris avec moi, sans savoir à quoi m’attendre.

Ça a été un tel coup de cœur que… Continuer la lecture

Amande de Won-Pyung Sohn

personne en chemise à petits motifs qui lit Amande de Won-Pyung Sohn sur un sol en faux plancher

Amande de Won-Pyung Sohn m’a été conseillé en début d’année par une personne qui m’est chère, qui l’avait découvert par l’intermédiaire de BTS, un groupe que nous aimons tous les deux. J’ai généralement envie de suivre les recommandations qu’on me fait, peu importe que l’histoire m’intéresse ou pas, et comme d’autres de ses conseils m’avaient plu par le passé, j’avais bon espoir d’aimer le livre malgré une prémisse qui ne me tentait pas du tout. Il s’agit en effet un roman où on suit Yunjae, un garçon qui ne ressent pas d’émotions en raison d’amygdales atrophiées. J’ai globalement une mauvaise… Continuer la lecture

Série Solitude d’un autre Genre de Kabi Nagata

personne en pull bleu lisant Solitude d'un autre genre de Kabi Nagata avec une peluche

J’ai découvert Solitude d’un autre Genre de Kabi Nagata grâce à une vidéo de Lizzy Brynn. J’en avais déjà entendu parler avant, mais sans savoir que c’était une bande-dessinée, sans savoir de quoi ça parlait. Et malgré tout l’humour de Lizzy, elle ne m’a pas tentée. C’est autobiographique, et ça avait l’air douloureux comme témoignage…

La toute première page nous spoile la fin : Kabi Nagata, 28 ans, est dans une chambre d’hôtel avec une travailleuse du sexe pour sa première fois. La suite nous expliquera comment elle… Continuer la lecture