Library Wars – Love & War de Kiiro Yumi & Hiro Arikawa

personne en t-shirt humoristique lisant Liar Game tome 1 devant un métro aérien décoré par les coquelicots de l'artiste War

Oui ? Non ? Est-ce que j’assume ? Peut-être dans un article conjoint avec Liar Game ? Depuis ma relecture passionnée de Library Wars en avril 2021, je suis en plein dilemme. J’ai acheté l’intégrale de ce manga avec l’aide d’un ami, qui me l’a finalement passée en novembre 2022 : je l’ai encore relue, et j’étais face à la même hésitation. Pour arrêter de me poser des questions, le plus simple, c’est encore de publier cet article…

J’ai commencé à lire beaucoup de mangas lorsque… Continuer la lecture

Je Veux Manger ton Pancréas : manga et adaptation

personne en robe verte lisant Je Veux Manger ton Pancréas de Yoru Sumino et Idumi Kirihara devant des rochers

J’avais vu le manga Je veux Manger ton Pancréas de Yoru Sumino et Idumi Kirihara en librairie, et le moins qu’on puisse dire, c’est que le titre ne me tentait pas. Et c’est aussi l’écho que j’ai eu de plusieurs personnes de mon entourage ! Finalement, un ami a vu le film d’animation et me l’a chaudement recommandé avec un argument percutant : « relation queerplatonique » ! Quelques mois plus tard, j’ai emprunté ce manga en deux tomes.

Je veux Manger ton Pancréas s’ouvre sur la mort de… Continuer la lecture

Nos C(h)œurs Evanescents de Yuhki Kamatani

personne en chemise rose lisant Nos Chœurs Evanescents de Yuhki Kamatani devant une écluse

J’ai commencé cette série de mangas il y a un an déjà ! Nos C(h)œurs Evanescents est paru au Japon avant Eclat(s) d’Âme – que j’avais adoré –, mais ce n’est que maintenant que la version française est publiée chez Akata. J’ai lu les quatre premiers tomes à la suite, puis j’ai dû attendre chaque publication. En plus, ils étaient durs à emprunter à la bibliothèque, car le titre est parfois enregistré avec parenthèses, parfois sans, parfois le o et le e sont liés, parfois non… puis enfin, enfin, le tome 8 est sorti ! Je l’ai lu, j’ai pleuré d’émotion, et j’ai acheté l’intégrale afin de… Continuer la lecture

Quadralogie Yasmina de Wauter Mannaert

personne en blouse blanche avec louche lisant Yasmina et les Mangeurs de Patates de Wauter Mannaert devant une statue de taureau

J’ai vu cette bande-dessinée au titre amusant dans les rayonnages de ma bibliothèque, mais je n’avais plus de place sur ma carte d’emprunt : je ne l’ai donc pas prise, mais je me suis renseignée sur Yasmina et les Mangeurs de Patates en rentrant pour voir s’il me motivait. Une aventure écologique et alimentaire avec une héroïne dont la mère est musulmane ? Ça avait l’air très intéressant, et je l’ai empruntée à mon prochain passage.

Yasmina et les Mangeurs de Patates est excellente à tous les points de vue. Dès le début, j’ai… Continuer la lecture

Éditions Kinaye : Pilu des Bois et Snapdragon

Les éditions Kinaye m’irritent : leur titre est imprimé à l’envers par rapport aux autres livres de ma bibliothèque, et, alors que toutes leurs bandes-dessinées ont un format similaire, leur hauteur est différente. C’est très très frustrant. Je suis irritée chaque fois que je regarde ma bibliothèque ! Heureusement, comme leurs œuvres sont géniales, je peux les prêter à tout mon entourage et ne pas les avoir trop souvent sous les yeux. Ici, je vais vous parler de mes deux récents coups de cœur… Continuer la lecture

Genre Queer de Maia Kobabe

personne en chemise nouée et short bas résille lisant devant un canal bordé de verdure

Une amie m’a prêté la bande-dessinée autobiographique Genre Queer de Maia Kobabe : on y suit son parcours concernant le genre − comme le laissait supposer le sous-titre Une Autobiographie Non-Binaire − mais aussi la romance et la sexualité. Ça commence dans son enfance et se termine au moment de ses études, durant lesquelles ille rédige cette BD. Je l’ai dévorée d’une traite, soufflée. Je ne m’attendais pas à connecter autant au narrateurice ! Je m’y suis beaucoup retrouvée, en particulier sur des éléments que je n’avais lus nulle… Continuer la lecture

BD militantes : Manifestante, Un homme est mort, Vivaces

Lorsque j’ai lu la bande-dessinée Manifestante, j’ai très spontanément pensé à en parler dans un article regroupant Vivaces et Un Homme est Mort. J’avais déjà joint ces deux bandes-dessinées évoquant des luttes passées dans un article groupé, que je trouvais un peu court et faible pour être publié. Avec Manifestante, qui parle de militantisme au présent, ça serait parfait, non ?

Non : impossible de retrouver ce que j’avais écrit. J’ai fouillé partout : rien, et pourtant, je me souvenais des recherches que j’avais faites sur Wikipédia pour Un Homme est Mort, j’en étais sûre !

C’est donc assez frustrée que j’ai rédigé cette nouvelle version. Ça fait quelques mois que j’ai lu Un Homme est Mort, mes souvenirs sont assez flou et mon ressenti distant, mais j’espère… Continuer la lecture

Sandrine Kao : Emerveillements, Après les Vagues et Comme un Oiseau dans les Nuages

personne en chemise rose et salopette en jean, avec un parapluie à papillons lisant Emerveillements de Sandrine Kao devant un sapin et un sol couvert d'aiguilles de pin

C’est un post instagram de Bookeylae, sur des livres avec de belles couvertures, qui m’a donné envie de lire Comme un oiseau dans les Nuages de Sandrine Kao. Le titre est magnifique – et la couverture me plait aussi. Je me suis aussitôt renseignée auprès de ma bibliothèque, mais il était emprunté : je l’ai réservé. Et au passage, j’ai découvert qu’un autre livre de cette autrice était disponible : Emerveillements ! C’est lui que j’ai pris avec moi, sans savoir à quoi m’attendre.

Ça a été un tel coup de cœur que… Continuer la lecture

Bandes-Dessinées Saphiques – Histoires Ouvertes : Quand je suis Arrivée au Château et Tout ce qui Reste de Nous

à travers un cadre entouré d'une main, on voit une personne en chemise violette lisant Tout ce qui Reste de Nous de Rosemary Valero O’Connell devant un chemin entouré d'arbres au soleil couchant

Je suis quelqu’un d’assez carré, qui aime les informations précises, les récits clairs, et les choses que je comprends. Je déteste être dans l’incertitude ou le flou. Pourtant, je suis aussi quelqu’un qui aime rêver, réfléchir, interpréter. J’aime les fins ouvertes, parce que ça me permet d’imaginer de multiples suites ! L’équilibre est donc difficile à trouver, mais j’ai récemment lu deux bandes-dessinées qui m’ont fait forte impression, et qui étaient floues et ouvertes à interprétation… d’une manière que j’aime bien, qui stimule mon imaginaire, qui me fait me souvenir longtemps de ces histoires. Il s’agit de Quand je suis Arrivée au Château d’Emily Carrol et de Tout ce qui Reste de Nous de Rosemary Valero O’Connell. Continuer la lecture

De Polyamour et d’eau Fraiche de C. Kalkair, E. Hebert & ‎C. Rodríguez

Honnêtement, quand j’ai vu la bande-dessinée De Polyamour Et d’Eau Fraiche dans les rayonnages d’une librairie, j’ai pensé que je ne l’aimerais pas. Ce n’est pas une fiction, et le résumé présentait un trouple composé d’un homme et de deux femmes, ce qui n’était vraiment pas la représentation que je recherchais : certains trouples sont mignons, c’est sûr, mais moi, ce qui m’intéresse, c’est la non-exclusivité, alors voir une relation qui est « comme un couple mono, mais à trois », c’est pas tellement… Continuer la lecture