Série Percy Jackson de Rick Riordan

personne en bleu lisant Percy Jackson tome 1 de Rick Riordan dans un arbre aux nombreuses branches

Quand mon frère a reçu le tome 1 de Percy Jackson pour son anniversaire, je n’avais absolument pas envie de le lire. C’était une édition avec la couverture du film, qui avait l’air ridicule, et les résumés donnaient l’impression d’une histoire clichée pour ados.
Puis ma mère l’a adoré, et a insisté pour que je le lise. « Tu lis vite, ça ne sera pas long, tu peux bien essayer ». Je me suis résignée, et j’ai commencé à lire… je ne me doutais pas que j’étais tombée sur ma série préférée !
11 ans plus tard, il n’y a pas juste les 5 tomes de Percy Jackson : la pentalogie Héros de l’Olympe est parue, et… Continuer la lecture

Duologie Kyoshi Novels de F.C. Yee

personne en chemisier vert et rouge lisant The Rise of Kyoshi de F.C. Yee devant des rochers percés de grottes

Au début du NALReadathon, mi-février, ça faisait depuis le 12 novembre que j’étais en pleine panne de lecture. Après avoir regardé la saison 1 de The Legend of Korra avec mon voisin début novembre, j’avais été prise de passion obsessionnelle pour Avatar The Last Airbender, la série qui précède et que j’ai déjà vue plusieurs fois. Le générique annonce déjà la couleur :
« L’eau. La Terre. Le Feu. L’air.
Il y a très longtemps, ces quatre peuples vivaient en harmonie. Mais un jour la nation du feu décida de passer à l’attaque. Seul l’Avatar
Continuer la lecture

Relectures : Artémis Fowl et Warbreaker

personne en costume noir et blanc lisant Artémis Fowl d’Eoin Colfer de nuit, devant des arbres

J’avais déjà expliqué dans l’article Les romans préférés de mon enfance que la trilogie Artémis Fowl était l’un de mes coups de cœur… et l’est resté, même quand j’ai grandi. Toutefois, ça faisait maintenant plusieurs années que je ne l’avais pas relu, et j’avais très envie de me faire ce plaisir. J’ai dévoré en deux jours les trois tomes, et à mon grand soulagement, c’était toujours aussi génial.
Le personnage éponyme, Artémis, est un génie du crime âgé de douze ans, accompagné de son garde du corps Butler. Pour rétablir la fortune familiale après la disparition de son père, il… Continuer la lecture

L’esquisse du Bonheur d’Akemi Dawn Bowman

personne en chemise violette et écharpe de La Vague lisant L’esquisse du Bonheur d’Akemi Dawn Bowman devant une fresque murale

Après avoir beaucoup aimé Summer Bird Blue, j’ai découvert que le premier roman d’Akemi Dawn Bowman, Starfish, avait été traduit en français sous le titre L’esquisse du Bonheur. Il fallait que je le lise !
Je ne m’étais pas du tout renseignée sur l’histoire et j’aurais peut-être dû : ce roman aussi aborde des sujets durs et je n’étais pas du tout préparée… Kiko est dans une relation toxique avec sa mère abusive, et les interactions entre elles sont douloureuses à lire. De plus, Kiko a de l’anxiété sociale et je m’identifiais beaucoup aux récits de ses interactions – notamment lorsqu’elle va a une fête – ce qui m’a… Continuer la lecture

Autoboyographie de Christina Lauren

homme tenant une liseuse avec la couverture d'autoboyographie de Christina Lauren devant son visage dans une pièce sombre, tenant la main d'une autre personne. La vitre derrière montre le reflet d'une silhouette masculine

J’ai beaucoup aimé Autoboyographie, mais en discutant avec un ami qui avait adoré aussi, nous nous sommes rendu compte que c’était pour des raisons très différentes ! J’ai déjà publié mon article ici, et voici le sien :
Depuis le début du confinement, l’une de mes amies m’a demandé de lui conseiller des lectures, et j’ai tout de suite été super enthousiaste. J’ai toujours adoré partager mes lectures préférées. Avoir les commentaires d’amis sur des lectures qui m’ont marquées, c’est un peu pouvoir revivre ma première lecture à chaque fois. Et lorsque je me lance… Continuer la lecture

Témoignages intersexes en Bandes-Dessinées

personne derrière un grillage auquel elle est agrippée, tenant une liseuse avec la couverture de Numéro Invalide de Lostmemory

…J’ai vraiment beaucoup aimé – d’une manière douloureuse – leurs discussions autour du genre. C’était brouillon et tellement… juste. Ça reflète ma démarche d’exploration de genre, sauf que c’est sur trois pages au lieu d’un an et demi.
Et juste… ces quelques pages sont un tel… soulagement. Parce que d’une part ce n’est pas si simple… et d’une autre, en fait si, ça l’est.
Je ne peux pas parler comme ça de chaque page, car beaucoup concernent des vécus que je n’ai pas. Mais en tout cas, ça vous donne une idée de à quel point cette BD est intense. Juste ces trois pages, je les ai relues quatre fois. Et à chaque fois, c’est douloureux et réconfortant en même temps… Continuer la lecture

Résistance de Samira Ahmed

personne en débardeur de l'Attaque des Titans lisant Résistance de Samira Ahmed devant une barrière végétale

J’avais emprunté Résistance de Samira Ahmed pour le NALReadathon et il était dans les starting blocks pour être lus. Sauf que… je savais à peu près de quoi il parlait : d’islamophobie dans une dystopie. Déjà que les histoires sinistres me font rarement envie, un livre aussi proche de notre réalité… Ça m’intéressait, et en même temps, je n’étais pas du tout motivée.
Je l’ai commencé un mois plus tard, alors que je devais bientôt le rendre à la bibliothèque. C’était un dimanche après-midi et entre mon mal de crâne et mon ordinateur qui ramait, j’ai décidé de laisser tomber l’écriture et de… Continuer la lecture

Duologie Dread Nation de Justina Ireland

Dread Nation de Justina Ireland me faisait très envie : la guerre de sécession avec des zombies et une héroïne aromantique et noire ? Où est-ce que je signe ? Pleine d’enthousiasme, je l’ai donc proposé pour le club de lecture aro ace… et finalement, je suis celle du club qui ne l’a pas lu, car je suis tombée dans une panne de lecture de trois mois.
J’ai commencé dans les temps, découvrant la narratrice, Jane, dans une école qui apprend aux filles noires à se battre contre les zombies pour devenir des gardes du corps. J’aime beaucoup son sarcasme ! À chaque… Continuer la lecture

Jude l’Obscur de Thomas Hardy − Analyse de la représentation asexuelle

personne en chemise lisant Jude l'Obscur de Thomas Hardy devant une vieille bibliothèque pleine de grimoires

Lorsque j’ai consulté la courte liste de livres avec de la représentation asexuelle proposée par Wikipedia, j’ai découvert Jude l’Obscur de Thomas Hardy, écrit en 1895, qui y était présenté comme la toute première représentation ace en littérature. « Jude l’Obscur scandalisa l’Angleterre victorienne par sa remise en cause de la religion et du mariage à tel point que l’évêque d’Exeter fit publiquement brûler le livre. » Bien sûr, j’étais tout de suite intriguée, même si je me doutais que le livre ne me plairait probablement pas : les classiques, ce n’est pas trop mon truc.
Je l’ai emprunté dans les archives de… Continuer la lecture

All For The Game de Nora Sakavic

personne en pull et écharpe lisant All for the Game tome 1 : The Foxhole Court de Nora Sakavic devant une haie effeuillée

En l’espace de quelques jours, Imanewreader a présenté la trilogie All For The Game de Nora Sakavic, un groupe de cosplay que j’aime a fait de même, je l’ai vu dans la liste Wikipédia très sélective des livres avec de la représentation asexuelle, et un ami très proche m’a révélé que c’était sa série préférée. Mon envie de la lire était brûlante ! Heureusement, j’ai attendu, et ça a donné le temps à mon ami de m’en dire un peu plus. Visiblement, iel me connait très bien et a su trouver exactement quoi me dire pour que je profite au mieux de cette expérience.
C’est toujours difficile à dire après coup, mais je pense que sans ses paroles, j’aurais abandonné ma lecture au début de… Continuer la lecture