Deux livres d’Alice Zeniter : L’art de Perdre et Je suis une Fille sans Histoire

personne en chemise à moitié sortie du pantalon lisant Je suis une Fille Sans Histoire d’Alice Zeniter devant un lac et une plaque métallique

Deux personnes très différentes m’avaient conseillé des livres d’Alice Zeniter : ma mère, d’une part, avait beaucoup aimé L’Art de Perdre, et un ami, d’une autre, m’a encouragée à lire Je suis une Fille sans Histoire – dont j’ai adoré le titre – puisqu’il questionne notre manière de raconter. En tant qu’écrivaine, ça ne pouvait que m’intéresser.

J’ai commencé par Je suis une Fille sans Histoire car il est court – une centaine de pages à peine. J’ai tout de suite beaucoup… Continuer la lecture

Au 5e de M.P. Boisvert

personne en pull rose et pyjama bleu lisant Au 5e de M.P. Boisvert dans un lit avec des coussins bleus

Lorsque j’ai commencé à rechercher des livres avec de la représentation polyA, une personne qui m’est chère m’a conseillé Au 5e de M.P. Boisvert… qu’elle-même n’avait pas lu : c’était une de ses ami·es qui le lui avait conseillé. Du coup, je n’avais pas d’avis dithyrambique de sa part me vantant le livre, et en plus, au vu du résumé, c’était un roman contemporain relatant le quotidien d’une colocation… c’est bien loin des aventures épiques que j’affectionne ! J’ai donc… Continuer la lecture

Amande de Won-Pyung Sohn

personne en chemise à petits motifs qui lit Amande de Won-Pyung Sohn sur un sol en faux plancher

Amande de Won-Pyung Sohn m’a été conseillé en début d’année par une personne qui m’est chère, qui l’avait découvert par l’intermédiaire de BTS, un groupe que nous aimons tous les deux. J’ai généralement envie de suivre les recommandations qu’on me fait, peu importe que l’histoire m’intéresse ou pas, et comme d’autres de ses conseils m’avaient plu par le passé, j’avais bon espoir d’aimer le livre malgré une prémisse qui ne me tentait pas du tout. Il s’agit en effet un roman où on suit Yunjae, un garçon qui ne ressent pas d’émotions en raison d’amygdales atrophiées. J’ai globalement une mauvaise… Continuer la lecture

Heartstopper Saison 1

affiche de la série Hearstopper avec Nick et Charlie qui se regardent

Quand l’adaptation Netflix d’Heartstopper a été annoncée, tout mon entourage était aux anges… mais pas moi. En effet, comme Alice Oseman, l’autrice, participait à la série, j’étais sûre que ça retarderait la publication du tome 5, que j’attendais avec impatience. N’étant pas très portée sur les séries, et adorant cette bande-dessinée, j’étais très contrariée du délai. En plus, la série n’était pas adaptée en animation comme je l’espérais, mais avec des acteurices ! Comment pourraient-iels être aussi adorables que leurs équivalents en dessins ?

Ceci dit, lorsque la série est sortie, ce n’est pas… Continuer la lecture

Eight kinky Nights de Xan West

personne en pull doux rose lisant Eight Kinky Nights de Xan West dans son lit, avec une couverture violette

J’avais envie d’une lecture facile : scénario prévisible, style et vocabulaire simple – pas de fantasy pour adulte, par exemple – et qui me parle. Je suis tombée sur Eight Kinky Nights de Xan West, une romance hivernale : pour chaque nuit de Chanukah, Leah, une éducatrice sexuelle, donnera à sa meilleure amie Jordan une leçon de BDSM.

Malgré sa simplicité apparente, c’était loin d’être une lecture tranquille : je me suis tellement identifiée aux personnages, leurs réflexions avaient tant d’applications dans ma vie, que chaque chapitre était un moment intense. Je vous préviens… Continuer la lecture

Confessions of a Teenage Hermaphrodite et A Proper Young Lady de Lianne Simon

personne en manteau rouge ouvert sur une robe noire et rouge lisant A Proper Young Lady de Lianne Simon devant une maison en ruine

Je ne sais plus exactement comment j’ai découvert l’autrice chrétienne et intersexe Lianne Simon, mais au hasard, je vais dire que c’était sur le blog de Bogi Reads the World, qui recense tous les livres intersexes existants, avec son opinion sur ceux qu’iel a lus. Très utile ! J’avais surtout entendu parler de Confessions of a Teenage Hermaphrodite, mais c’est A Proper Young Lady que j’ai pu me procurer en premier.

Je ne m’attendais pas à adorer ce livre, car…Continuer la lecture

Loveless d’Alice Oseman

J’entendais parler de Loveless d’Alice Oseman depuis très longtemps – depuis au moins un an avant sa sortie anglaise, et ne parlons même pas de la traduction en français. L’attente me frustrait ! Je voulais enfin lire un roman en français tournant autour de l’aromantisme.

Les premiers chapitres, que j’avais donc déjà lus, nous présentent la narratrice, Georgia, à sa soirée de fin de lycée. A dix-huit ans, elle qui est obsédée par la romance n’en a jamais vécu, n’a jamais embrassé quiconque, et se rend compte que… Continuer la lecture

Meet Cute Diary de Emery Lee

La chronique de Meet Cute Diary de Emery Lee publiée par Delphreads en mars m’a tout de suite donné envie de lire ce roman. Mine de rien, je lis quand même pas mal de romances, mais elles mettent toujours en scène des narrateurices cis, alors j’avais très envie de découvrir cette histoire avec un héros trans. Sauf que… trahison ! Le livre n’était pas encore sorti.

Je me suis rappelé son existence quelques mois plus tard, et cette fois, c’était bon, il était… Continuer la lecture

Eclat(s) d’Âme de Yuhki Kamatani

personne en haut à motifs abstraits lisant Eclats d'âme de Yuhki Kamatani devant des plantes d'étang aux feuilles blanches

J’ai lu le premier tome d’Eclat(s) d’âme de Yuhki Kamatani il y a longtemps maintenant, debout dans la librairie Violette & Co, parce que je cherchais des mangas avec de la représentation LGBTI+ et qu’on me l’avait conseillé. Je me souviens que j’avais été déçue, que j’avais trouvé ce tome 1 froid et terne. On suit Tasuku, un lycéen qui a envie de se suicider lorsque ses camarades de classe découvrent du porno gay sur son portable, et qui trouve un peu de calme dans « l’association de protection des chats », un club tenu par des personnes LGBTI+ qui restaure des bâtiments délabrés… Continuer la lecture

En Quête d’Albums avec de la Représentation – partie 3

Cette quête n’en finit pas ! Mais il est arrivé un moment où, à vrai dire, elle s’est essoufflée. J’avais épuisé les livres qu’on me conseillait, ou plutôt ceux que ma bibliothèque avait en sa possession. Et acheter des albums, ça revient vite cher…
Je triche donc un peu : j’ai lu Le Fleuve de Claude Ponti il y a maintenant deux ans, car des ami·es l’avaient acheté et me l’ont fait découvrir. J’ai profité d’une visite chez elleux pour le relire.
Je n’ai jamais été très fan de Claude Ponti, je dirais même que j’ai des souvenirs assez cauchemardesques de Pétronille et ses 120 Petits. Les dessins sont complexes et ça… Continuer la lecture