Red, White & Royal Blue de Casey McQuinston

personne en chemise et collants à motifs lisant Red, White & Royal Blue devant un château

J’entendais parler de Red, White & Royal Blue presque tous les jours. LA romance de l’année ! Je n’étais pas plus tentée que ça : je suis assez versée en politique pour n’avoir pas particulièrement envie de voir des dirigeant·es idéalisé·es. Mais je me suis dit que ça pourrait plaire à un de mes amis, et ça faisait un petit bout de temps que je voulais lui offrir un livre. J’ai donc décidé que je le lirais pour vérifier que ça convenait, puis que je le lui donnerais – en collant des post-it avec mon avis à l’intérieur, car c’est une manière géniale de partager une… Continuer la lecture

Rois de Cendres de K. Ancrum

personne lisant Rois de Cendres de K. Ancrum dans la forêt

J’avais souvent vu Rois de Cendres de K. Ancrum en librairie, et à chaque fois, j’avais envie de le lire, tout en redoutant que ce soit du queerbaiting. Finalement, j’ai découvert que l’autrice était bi et intersexe, et qu’il était donc peu probable qu’elle me donne de faux espoirs. Dans ces conditions, je voulais bien lire une amitié intense.
L’histoire s’ouvre sur le rapport de police, qui a arrêté August et Jack alors qu’ils mettaient le feu à un bâtiment abandonné. Ils vont être internés dans un hôpital psychiatrique, et on remonte dans le temps pour découvrir comment ils… Continuer la lecture

En Apnée de Meg Grehan

personne en chemise rose lisant En Apnée de Meg Grehan devant une cascade

Après avoir beaucoup aimé Signé Poète X, j’étais prête à lire d’autres romans en vers. J’avais entendu parler de En Apnée de Meg Grehan et l’ai donc emprunté en l’apercevant sur les étagères de ma bibliothèque.
C’est un petit roman jeunesse, d’autant plus rapide à lire que la poésie prend beaucoup d’espace. J’ai beaucoup aimé le premier poème, ses répétitions, qui nous présentent bien la… Continuer la lecture

Summer Bird Blue d’Akemi Dawn Bowman

J’ai commencé Summer Bird Blue d’Akemi Dawn Bowman en voulant ajouter un livre de plus à la liste des livres aro ace que j’avais lus : il ne m’intéressait pas plus que ça. Les premiers chapitres m’ont confortée dans cette approche : Rumi vient de perdre sa petite sœur Lea dans un accident de voiture, elle est dévastée, et comme sa mère est trop triste pour s’occuper d’elle, elle se retrouve à Hawaï chez sa tante, à essayer de terminer la chanson que Lea et elle écrivaient avant l’accident… Continuer la lecture

Tash Hearts Tolstoy de Kathryn Ormsbee

personne en rouge trempée sous la pluie, lisant Tash Hearts Tolstoy de Kathryn Ormsbee, avec un parapluie à papillons retourné

Ma frénésie ace épisode 5 ? 6 ? Je continuais d’éprouver cette faim dévorante de représentation ace, lisant les livres en diagonale sans les savourer. J’en avais vraiment marre de lire toujours la même chose, alors pour la faire redescendre, j’ai choisi un livre qui n’avait pas l’air d’être une romance : Tash Hearts Tolstoy de Kathryn Ormsbee. Je pensais que du coup, l’asexualité du personnage serait annoncée en une phrase et plus jamais évoquée – c’est toujours comme ça quand ce n’est pas une romance – et c’était quitte ou double… Continuer la lecture

If it Makes You Happy de Claire Kann

personne en jupe rouge et veste noire assise à une table de picnic devant un lac

J’ai une relation conflictuelle avec le premier roman de Claire Kann, Let’s Talk about Love, qui m’a fait beaucoup de bien en étant une de mes premières lectures ace, et qui m’a aussi frustrée sur de multiples aspects, notamment l’immaturité de l’héroïne.
Je n’étais donc pas sûre que lire If it Makes You Happy soit une bonne idée : je n’aime pas me retrouver à râler sur un livre avec des personnages ace. En plus, le scénario m’invitait à penser qu’il y aura le même problème d’immaturité : c’est l’histoire d’une fille qui vient de terminer le lycée et qui, durant ses vacances, travaille dans… Continuer la lecture

Websérie All For One

Dorothy tient de la glace contre son front, l’air énervée

Après avoir adoré Twincidents, j’avais envie de découvrir d’autres modernisations, et je me suis souvenu que la personne qui m’avait conseillé Carmilla avait aussi recommandé une websérie qui modernise Les Trois Mousquetaires : All for One, elle aussi disponible sur Youtube.
La première image de Dorothy Castelmore nous la montre blessée : en effet, elle a tendance à utiliser ses poings avant sa tête et à… Continuer la lecture

Modernisation de Classiques : les Webséries Carmilla et Twincidents

J’ai toujours adoré les modernisations de classiques, mais surtout sous forme de romans. J’ai eu ma phase webséries au moment où Le Visiteur du Futur, Flander’s Compagny et Noob sortaient, et après… plus rien. Mais maintenant que je mange seule, c’est une bonne activité et je m’y suis un peu remise. Celles dont je vais parler sont toutes les deux disponibles sur Youtube, en anglais − mais il y a des sous-titres !
J’ai découvert la websérie Carmilla en décembre, alors que je venais de finir la novella du même nom. C’est le tout premier livre avec des vampires, écrit par Joseph Sheridan le Fanu en 1872. Il s’agit du journal intime d’une jeune fille de bonne famille, Laura, dont le père accueille la mystérieuse Carmilla, en réalité une vampire attirée par Laura. L’histoire vous… Continuer la lecture

En quête d’albums avec de la représentation

personne en jupe à fleurs lisant dans un tunnel de verdure

Je crois que ma mère a un souvenir plus ému que moi des albums de mon enfance, mais il y en a quand même deux ou trois que je me souviens avoir beaucoup appréciés. Mais ça fait longtemps…
Si je m’y remets aujourd’hui, ce n’est pas parce que je veux conseiller des livres à des enfants : Un* ami* m’a confié que je lui avais redonné le goût de la lecture, ce qui m’a beaucoup touchée. Comme les albums lui plaisent, j’ai ai cherché plein pour les lui conseiller !
En plus, j’ai adoré Julian est une Sirène que j’ai lu chez lui, tout comme Le Fleuve, alors je savais que… Continuer la lecture

The Henna Wars d’Adiba Jaigirdar

personne en robe multicolore lisant devant une fontaine

J’ai tendance à préférer lire des livres en français, pour pouvoir plus facilement les conseiller. Seulement, les livres anglais ont si souvent l’air tellement plus intéressants et variés ! Et pour The Henna Wars, je n’ai pas résisté, surtout que c’est un roman jeunesse : j’espérais que la langue ne poserait pas problème, et en effet, ma lecture a été facile et fluide.
Je l’ai lu d’une traite, durant un week-end en famille, alors que j’avais besoin d’une lecture légère pour… Continuer la lecture