Subtil Béton de Collectif Aggloméré·e·s

personne en chemise bleue lisant Subtil Béton de Collectif Agloméré·es sur un siège découpé dans un arbre, dans la forêt

J’ai commencé la lecture de Subtil Béton avec beaucoup trop d’attentes. Note pour moi-même : arrêter de placer tant d’espoir dans les romans super-militants. Ce que j’aime, c’est les aventures fun, pas les livres qui se gargarisent de leur complexité − et certes, j’ai lu pas mal d’aventures fun avec des messages complexes. Subtil Béton m’avait été présenté comme un récit de révolte collective et associative dans une dystopie française en 2039, avec des personnages ace, polyA, trans… Je m’étais dit que ça me parlerait.

J’ai senti le problème dès le début : un gros déphasage sur… Continuer la lecture

Everything’s Gonna be Okay

poster de Everything’s Gonna be Okay avec des portraits des quatre personnages

Cet article a été difficile à écrire : j’ai regardé les deux saisons de Everything’s gonna be Okay sur plus d’un an, et je me souviens très mal de ce que j’en pensais du début. Mais c’est rare, que je reprenne une série après l’avoir arrêtée depuis une semaine : soit je regarde tout d’une traite, soit je laisse tomber. Everything’s Gonna be Okay est une série de quotidien tranquille, soit l’opposé de ce vers quoi je tends, alors le fait que j’ai regardé les deux saisons jusqu’au bout est un signe qu’elle m’a vraiment plu.

Beaucoup de personnes autistes ont chanté les louanges de cette série, écrite et jouée par des concerné·es, et c’est… Continuer la lecture

Un Mariage (un peu) trop Mortel de Jesse Q. Sutanto

Wow. Juste. Wow. Quelle lecture incroyable… J’avais sélectionné Un Mariage (un peu) trop Mortel de Jesse Q. Sutanto pendant le Asian Readathon : il avait l’air amusant ! Mais comme rien d’autre ne me motivait à le lire, ce n’est que quelques mois plus tard que je l’ai commencé, alors que j’étais très fatiguée et que j’avais envie d’une lecture facile et légère.

Je suis tombée sur le livre parfait pour moi, et je l’ai dévoré en une journée : son dynamisme et son humour m’ont fait… Continuer la lecture

Éditions Kinaye : Pilu des Bois et Snapdragon

Les éditions Kinaye m’irritent : leur titre est imprimé à l’envers par rapport aux autres livres de ma bibliothèque, et, alors que toutes leurs bandes-dessinées ont un format similaire, leur hauteur est différente. C’est très très frustrant. Je suis irritée chaque fois que je regarde ma bibliothèque ! Heureusement, comme leurs œuvres sont géniales, je peux les prêter à tout mon entourage et ne pas les avoir trop souvent sous les yeux. Ici, je vais vous parler de mes deux récents coups de cœur… Continuer la lecture

Cemetery Boys d’Aiden Thomas

personne en chemise noire brodée et jupe rouge lisant Cemetery Boys d'Aiden Thomas devant un coin de cathédrale

Un ado trans qui vit des aventures avec une magie inspirée de la culture latine, c’est le genre de concept qui m’intéresse directement, alors Cemetery Boys d’Aiden Thomas a attiré mon attention dès sa sortie anglophone. Cependant, comme je donne la priorité aux livres en français, je l’avais laissé de côté jusqu’à ce qu’en juin de cette année, un festival de l’imaginaire queer en propose la lecture. Ça m’a agacée : encore des gens qui ne respectent pas le fait que certain·es lecteurices ne comprennent pas l’anglais ! Mais d’autres personnes avaient vu cette liste et ont suggéré Cemetery Boys pour mon club de lecture. C’est là que j’ai compris qu’en fait, il avait été traduit… En gardant le même titre ! Suite à ça, j’en ai… Continuer la lecture

BD militantes : Manifestante, Un homme est mort, Vivaces

Lorsque j’ai lu la bande-dessinée Manifestante, j’ai très spontanément pensé à en parler dans un article regroupant Vivaces et Un Homme est Mort. J’avais déjà joint ces deux bandes-dessinées évoquant des luttes passées dans un article groupé, que je trouvais un peu court et faible pour être publié. Avec Manifestante, qui parle de militantisme au présent, ça serait parfait, non ?

Non : impossible de retrouver ce que j’avais écrit. J’ai fouillé partout : rien, et pourtant, je me souvenais des recherches que j’avais faites sur Wikipédia pour Un Homme est Mort, j’en étais sûre !

C’est donc assez frustrée que j’ai rédigé cette nouvelle version. Ça fait quelques mois que j’ai lu Un Homme est Mort, mes souvenirs sont assez flou et mon ressenti distant, mais j’espère… Continuer la lecture

Sandrine Kao : Emerveillements, Après les Vagues et Comme un Oiseau dans les Nuages

personne en chemise rose et salopette en jean, avec un parapluie à papillons lisant Emerveillements de Sandrine Kao devant un sapin et un sol couvert d'aiguilles de pin

C’est un post instagram de Bookeylae, sur des livres avec de belles couvertures, qui m’a donné envie de lire Comme un oiseau dans les Nuages de Sandrine Kao. Le titre est magnifique – et la couverture me plait aussi. Je me suis aussitôt renseignée auprès de ma bibliothèque, mais il était emprunté : je l’ai réservé. Et au passage, j’ai découvert qu’un autre livre de cette autrice était disponible : Emerveillements ! C’est lui que j’ai pris avec moi, sans savoir à quoi m’attendre.

Ça a été un tel coup de cœur que… Continuer la lecture

Trilogie La Guerre du Pavot de R.F. Kuang

personne en bas résille et débardeur rouge à anneaux en métal lisant La Guerre du Pavot de R.F. Kuang devant une rivière

J’avais beaucoup entendu parler du roman La Guerre du Pavot à sa sortie, notamment des déboires de la traduction française. Bestseller aux Etats-Unis, The Poppy War de R.F. Kuang a été traduit dans de nombreuses langues, et la couverture française chez Actes Sud a fait controverse. Déjà, elle est moche, très statique et avec un trait qui évoque un mauvais jeu vidéo, mais surtout, la héroïne à la peau très foncée a la peau claire sur la couverture.

En empruntant le roman à la bibliothèque, j’ai aussi constaté que… Continuer la lecture

La Vie Vue d’en Bas de Stacey Lee

personne en robe rouge et noire, ruban et chapeau, tenant un parapluie, lisant La Vie Vue d’en Bas de Stacey Lee devant un portail entouré de plantes

Lors du Asian Readathon 2022, j’ai à nouveau consulté les répertoires de Delphreads et Planète Diversité pour trouver des romans en français écrits par des auteurices asiatiques. L’année dernière, j’avais déjà emprunté Parfums d’amour de Stacey Lee sans jamais le lire. J’ai été tentée de recommencer, mais j’ai vu qu’un autre de ses romans était présents sur le répertoire : La Vie vue d’en Bas. Comme souvent… Continuer la lecture

Deux livres d’Alice Zeniter : L’art de Perdre et Je suis une Fille sans Histoire

personne en chemise à moitié sortie du pantalon lisant Je suis une Fille Sans Histoire d’Alice Zeniter devant un lac et une plaque métallique

Deux personnes très différentes m’avaient conseillé des livres d’Alice Zeniter : ma mère, d’une part, avait beaucoup aimé L’Art de Perdre, et un ami, d’une autre, m’a encouragée à lire Je suis une Fille sans Histoire – dont j’ai adoré le titre – puisqu’il questionne notre manière de raconter. En tant qu’écrivaine, ça ne pouvait que m’intéresser.

J’ai commencé par Je suis une Fille sans Histoire car il est court – une centaine de pages à peine. J’ai tout de suite beaucoup… Continuer la lecture