Bandes-Dessinées Saphiques – Histoires Ouvertes : Quand je suis Arrivée au Château et Tout ce qui Reste de Nous

à travers un cadre entouré d'une main, on voit une personne en chemise violette lisant Tout ce qui Reste de Nous de Rosemary Valero O’Connell devant un chemin entouré d'arbres au soleil couchant

Je suis quelqu’un d’assez carré, qui aime les informations précises, les récits clairs, et les choses que je comprends. Je déteste être dans l’incertitude ou le flou. Pourtant, je suis aussi quelqu’un qui aime rêver, réfléchir, interpréter. J’aime les fins ouvertes, parce que ça me permet d’imaginer de multiples suites ! L’équilibre est donc difficile à trouver, mais j’ai récemment lu deux bandes-dessinées qui m’ont fait forte impression, et qui étaient floues et ouvertes à interprétation… d’une manière que j’aime bien, qui stimule mon imaginaire, qui me fait me souvenir longtemps de ces histoires. Il s’agit de Quand je suis Arrivée au Château d’Emily Carrol et de Tout ce qui Reste de Nous de Rosemary Valero O’Connell. Continuer la lecture

First Kill Saison 1

Je n’avais pas du tout entendu parler de la série Netflix First Kill, jusqu’à voir passer un tweet cinq jours avant sa sortie. J’avoue être un peu perplexe ! Tout le monde discutait de Heartstopper longtemps avant sa diffusion, et certes, la BD est plus populaire que la nouvelle à l’origine de First Kill, mais son autrice est plus connue qu’Alice Oseman ; la promotion aurait pu jouer là-dessus. Et la production aurait pu être plus ambitieuse !

Mais au moins, j’en ai entendu parler une fois, et ça a suffi : une romance entre une vampire et une chasseresse de monstres, c’est exactement le genre de choses qui m’intéresse.

Comme j’étais débordée le week-end de sa sortie, je… Continuer la lecture

De Polyamour et d’eau Fraiche de C. Kalkair, E. Hebert & ‎C. Rodríguez

Honnêtement, quand j’ai vu la bande-dessinée De Polyamour Et d’Eau Fraiche dans les rayonnages d’une librairie, j’ai pensé que je ne l’aimerais pas. Ce n’est pas une fiction, et le résumé présentait un trouple composé d’un homme et de deux femmes, ce qui n’était vraiment pas la représentation que je recherchais : certains trouples sont mignons, c’est sûr, mais moi, ce qui m’intéresse, c’est la non-exclusivité, alors voir une relation qui est « comme un couple mono, mais à trois », c’est pas tellement… Continuer la lecture

Heartstopper Saison 1

affiche de la série Hearstopper avec Nick et Charlie qui se regardent

Quand l’adaptation Netflix d’Heartstopper a été annoncée, tout mon entourage était aux anges… mais pas moi. En effet, comme Alice Oseman, l’autrice, participait à la série, j’étais sûre que ça retarderait la publication du tome 5, que j’attendais avec impatience. N’étant pas très portée sur les séries, et adorant cette bande-dessinée, j’étais très contrariée du délai. En plus, la série n’était pas adaptée en animation comme je l’espérais, mais avec des acteurices ! Comment pourraient-iels être aussi adorables que leurs équivalents en dessins ?

Ceci dit, lorsque la série est sortie, ce n’est pas… Continuer la lecture

En Quête d’Albums avec de la Représentation – Homoparentalité

Beaucoup de ces albums sont restés dans ma liste d’albums non chroniqués : en effet, c’est toujours un peu difficile de parler d’œuvres aussi courtes, alors quand je n’ai pas un élément marquant à discuter en long et en large, je les laisse de côté. Mais à force, de nombreux albums sur un même sujet se sont accumulés, ce qui me donne justement l’occasion d’écrire dessus en détail. Comme le titre indique, ce sont des livres avec des parents de même genre.

Mes Deux Mamans est un album qui a pour but d’expliquer l’homoparentalité. On y voit un… Continuer la lecture

Eight kinky Nights de Xan West

personne en pull doux rose lisant Eight Kinky Nights de Xan West dans son lit, avec une couverture violette

J’avais envie d’une lecture facile : scénario prévisible, style et vocabulaire simple – pas de fantasy pour adulte, par exemple – et qui me parle. Je suis tombée sur Eight Kinky Nights de Xan West, une romance hivernale : pour chaque nuit de Chanukah, Leah, une éducatrice sexuelle, donnera à sa meilleure amie Jordan une leçon de BDSM.

Malgré sa simplicité apparente, c’était loin d’être une lecture tranquille : je me suis tellement identifiée aux personnages, leurs réflexions avaient tant d’applications dans ma vie, que chaque chapitre était un moment intense. Je vous préviens… Continuer la lecture

Les oiseaux du temps d’Amal El-Mohtar & Max Gladstone

personne en chemise rose et pantalon violet lisant Les Oiseaux du Temps d’Amal El-Mohtar & Max Gladstone dans un sentier d'arbres et de fougères

J’avais entendu parler de Les Oiseaux du Temps d’Amal El-Mohtar & Max Gladstone sur Twitter, et je dois avouer que ni la couverture – simpliste et dont les couleurs se marient mal – ni le synopsis, ni le titre banal ne me tentaient – « Le machin de machin », c’est vraiment basique comme titre… Le Visage de l’Ombre, La Main de l’Empereur, je pourrais en citer des centaines ! Je ne suis pas non plus très fan de SF, ni de romans épistolaires, alors un mélange des deux ? Très peu pour moi.

Puis j’ai découvert qu’il s’agissait de la traduction de This is How you Lose the Time War, un titre bien plus classe, et que c’était une romance entre ennemies, ce qui est pour le coup mon type de romances préféré ! L’ami·e qui me l’a conseillé a ajouté que c’était très poétique, et que la cohérence des voyages temporels n’avait aucune importance : le focus est plus émotionnel que scénaristique. Tant mieux, car… Continuer la lecture

Série Sunstone de Stjepan Sejic

trois personnes lisant les tomes 1,2 et 3 de Sunstone

J’ai tout d’abord entendu parler de la série de bande-dessinées Sunstone de Stjepan Sejic pour sa représentation d’un couple de femmes, puis, plus récemment, pour son exploration du BDSM, et c’est ce qui m’a finalement motivée à la lire, espérant y trouver un portrait saphique différent de ce dont j’ai l’habitude.

J’ai eu du mal avec le premier tome, m’arrêtant à plusieurs reprises : il s’agit en fait d’une romance plutôt niaise et…Continuer la lecture

Wayward Children de Seanan McGuire

Every Heart a Doorway de Seanan McGuire est l’un des premiers livres avec de la représentation asexuelle qu’on m’a conseillés. Je ne sais pas pourquoi j’ai attendu deux ans avant de le commencer, surtout que le concept m’intéressait beaucoup ! On pourrait résumer ça par « qu’advient-il d’Alice lorsqu’elle quitte le pays des merveilles pour retourner dans notre monde ? »

Le style d’écriture ressemble à celui d’un conte : on a un·e narrateurice très présent·e qui analyse l’action… Continuer la lecture

Trilogie Le Garçon Sorcière de Molly Knox Ostertag

Ma sphère littéraire en ligne a encensé la bande-dessinée Le Garçon Sorcière de Molly Knox Ostertag à sa parution, mais elle était tellement empruntée que je n’ai pas pu la lire tout de suite. C’est alors que le tome 2 est sorti, et qu’un·e de mes ami·es a vu la couverture : grande joie, on y voit un symbole trans, c’était donc enfin une bande-dessinée avec de la représentation trans, n’est-ce pas ?
Il me semblait que ce n’était pas le cas… Queerbaiting ? L’autrice est dans la communauté queer, ce symbole ne peut pas… Continuer la lecture