Ciel tomes 1&2 de Sophie Labelle

Personne avec un t-shirt proton to electron says be positive ! lisant Ciel de Sophie Labelle tome 2 sur un agrès d'aire de jeu

Etant une grande fan des comics de Sophie Labelle, lorsque j’ai vu que Ciel tome 2 : Dans toutes les Directions sortait bientôt, j’ai cherché à me procurer le tome 1, Ciel : Comment Survivre aux Deux Prochaines Minutes. Mais il semblait être en rupture de stock partout… alors j’ai acheté le tome 2.

J’ai eu un choc en voyant ce roman. Justement pour ça : c’est un roman. Ayant lu toutes les pages de BD publiées sur le tumblr de Sophie Labelle, ainsi que 4 de ses BDs que j’avais commandées, je pensais que Ciel tomes 1&2 seraient des bandes dessinées aussi… et je me suis retrouvée avec un roman entre les mains.

J’ai commencé à le lire et j’ai été d’abord perturbée par l’utilisation du pronom elle et par les accords au féminin pour le personnage principal, Ciel. Ciel explique que le pronom iel – un pronom ni féminin, ni masculin – n’est pas assez répandu, et que ce serait trop de travail de le faire accepter par l’école. Ce qui est, hélas, très crédible. Mais dans la BD, iel utilise l’écriture inclusive pour parler d’ellui… J’imagine que le roman avait une visée plus réaliste.

De plus, alors que la BD utilise l’écriture inclusive pour les pluriels de groupe, ce n’est pas le cas ici. On a cependant un personnage non-binaire, Maël-le, utilisant le pronom iel et l’écriture inclusive pour ses accords.

En commençant avec le tome 2, j’avais peur d’être un peu perdue, mais comme je lis aussi l’histoire en BDs, je n’ai pas eu le moindre problème de compréhension. Stéphie et Ciel sont incroyablement chouettes, les quelques personnages que je ne connaissais pas étaient super cool aussi. C’est une histoire toute choupi, Ciel réalise un projet pour l’école tout en se rapprochant de son crush et en participant à une campagne pour présider l’association LGBT de son école. Même si c’est un roman pour enfants, les idées sont nuancées – par exemple, le président actuel de l’association est problématique et hélas très réaliste.

Et la fin… pas de spoil, mais ça m’a parlé côté romance. Je me suis reconnue dans les paroles de Liam, et ça, c’est rare…


couverture de Ciel de Sophie Labelle, tome 1couverture de Ciel de Sophie Labelle, tome 2

Sitôt le livre refermé, je suis partie à la recherche du tome 1 !

La situation n’avait cependant pas changé : il était introuvable dans les commerces. Mais, six mois plus tard, j’ai déménagé, et dans la bibliothèque du centre LGBTI+, je l’ai aperçu dans les rayonnages…

Les premières phrases sont accrocheuses, et je me suis plongée dans l’histoire. Bien sûr, je connaissais déjà certains développements, mais c’était intéressant de voir les évènements qui avaient amené la situation telle qu’elle était au début du tome 2. J’adore quand Ciel parle de ses relations sociales : je m’y reconnais beaucoup. Et son amitié avec Stéphie est géniale.

J’ai cependant eu l’impression qu’il ne se passait pas grand-chose, peut-être parce que je connaissais déjà l’histoire. Le roman est très court et il n’y a pas de place pour beaucoup d’action. Je trouve donc que les deux tomes se complètent bien, car sans le deuxième, il manque quelque chose au premier.


L’histoire est facile à lire et très sympathique, nuancée, et avec des personnages attachants. Un moment de bonne humeur !

 

Une réflexion sur « Ciel tomes 1&2 de Sophie Labelle »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *