Invisibilation de la Représentation Aromantique

photo de foule à Milan, avec un trou noir en forme de personne

Quand j’ai décidé de promouvoir la représentation aromantique, j’étais pleine de motivation. Ça me remplit de joie de découvrir des œuvres où je me reconnais, et ça me fait plaisir d’en parler autour de moi, de permettre à d’autres aros de s’identifier à des personnages, et aux zedromantiques de découvrir de nouveaux points de vue.
Et, au fil de mes lectures, de mes échanges, de mes articles, j’ai compris que l’invisibilisation, ce n’était pas seulement l’absence de représentation. C’était aussi la négation de… Continuer la lecture

Les Faucons de Raverra

personne en chemise violette lisant Les Faucons de Raverra au milieu de fleurs jaunes

Depuis presque six ans, je travaille à une quadralogie de fantasy italienne, avec des complots politiques… et Les Faucons de Raverra m’a plagiée !
Amalia Caruso est la fille d’une des dirigeant·es de l’empire de Raverra. La force de cet empire repose sur les faucons du doge, des mages contrôlé·es par des fauconniers au moyen d’un bracelet, le jet. Alors qu’elle allait acheter un livre – oups, est-ce que ça veut dire qu’il est très probable que… Continuer la lecture

La Représentation d’Amitiés et Romances LGBTI+

deux mains entrelacées

J’ai récemment regardé les trois premières saisons de The Dragon Prince, et je suis pleine d’enthousiasme à propos de la relation entre tante Amaya et l’elfe Janai. Elles sont dans une situation typiquement romantique – des ennemies qui se sauvent la vie, l’une se retrouve prisonnière de l’autre mais elles fuient ensemble. Amaya dit discrètement à son neveu « elle me trouve mignonne, mais elle refuse de l’avouer… pour l’instant ». Et à la fin, lorsque.… Continuer la lecture

Rainbow Challenge : Bilan

…Lorsque j’ai commencé ce livre, j’ai presque immédiatement eu envie d’arrêter. Les mots nouveaux s’enchainent − au moins un par paragraphe −, les explications sur l’univers sont incompréhensibles. Je me suis forcée à lire les cinquante première pages, histoire d’attendre que l’histoire commence, mais ça ne s’améliorait pas.
Difficile, donc, de vous expliquer de quoi ça parle… c’est un univers spatial – mais les vaisseaux spatiaux sont… Continuer la lecture

Signé Poète X

personne en rouge et noir lisant Signé Poète X devant un tag coloré

J’avais lu plusieurs chroniques de ce livre, qui m’ont donné très envie de le découvrir à mon tour… le sujet m’intéressait, et puis, c’est traduit par Clémentine Beauvais dont j’avais adoré Les Petites Reines.
Sauf que j’ai découvert qu’il était écrit en vers libres, et ça m’a directement refroidie. Je ne suis pas fan de poésie, et même si je peux en apprécier de temps en temps, un roman entier ? J’étais également entrée dans une phase fantasy/SF et je savais que Signé Poète X était un roman contemporain. Je n’étais pas motivée pour sortir de ma zone de confort.
Fin février, je suis allée à… Continuer la lecture

BookClub Cordélia : Enfants de Mars et de Vénus

Cordélia a proposé cette lecture commune car elle est disponible gratuitement en ligne, et moi, je ne dis jamais non à un roman de Lizzie Crowdagger !
En commençant, j’ai cru que le site buggait, car le 15e chapitre était avant le premier. Puis j’ai compris qu’il s’agissait d’un prologue ! Et d’habitude, le prologue, c’est ce moment assez cliché où l’auteurice fait tout pour vous convaincre que le livre est intéressant. Ce n’était pas vraiment… Continuer la lecture

Chroniquer des livres que je n’ai pas aimés ?

Mon frère m’a récemment fait remarquer qu’à force de ne chroniquer que les livres que j’aime, on a l’impression que j’aime tout ce que je lis. C’est vrai que je sépare mes chroniques en 2 catégories : les chroniques dédiées pour mes coups de cœur, les chroniques dans le cadre de challenges pour les livres que j’ai aimés, ou dont je trouve les qualités importantes. Et je ne chronique jamais ceux que je n’aime pas… Continuer la lecture

L’Ecole des Soignantes

personne en manteau arc-en-ciel lisant d'Ecole des Soignantes au milieu de buissons de fleurs jaunes

J’avais adoré Le Chœur des Femmes, et, quand j’en ai eu assez de ne lire que de la SF déprimante durant une période déjà stressante, je me suis tournée vers L’Ecole des Soignantes, du même auteur. Ma première lecture durant le confinement !
Je n’ai pas compris le début. La plupart des romans commencent avec une action présente, qui permet de nous engager dans l’histoire… là, il y a une longue ellipse toutes les deux pages, plein de scènes résumées… comment pourrais-je… Continuer la lecture

For Ever

personne en robe verte et veste brune décorée de fleurs lisant For Ever devant un étang

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de vous perdre sur internet ? Alors que je regardais beaucoup de vidéos des Mischief Managers, découverts suite à ma lecture de Carry On, j’ai regardé une collaboration entre cette chaîne et celle de WafflesWithSpain. Puis j’ai vu que cette seconde chaîne avaient fait une vidéo intitulée « nous avons écrit un livre de fantasy LGBT » et bien sûr, je ne sais pas résister au… Continuer la lecture

Bilan Mars au Féminin : Memorex et Les Nuages de Magellan

personne en débardeur lisant Les Nuages de Magellan devant un saule pleureur

…J’avais emprunté Memorex sans même me renseigner sur l’histoire : c’était de Cindy van Wilder ! J’avais adoré La Lune est à Nous (roman ado contemporain) et Terre de Brume (duologie de fantasy)… j’aurais dû me douter, vu que l’ambiance de ces deux œuvres n’avaient rien à voir, que Memorex aussi serait très différent : c’est un thriller de SF.
C’est finalement pas plus mal que je ne l’ai pas su : je… Continuer la lecture