Rois de Cendres de K. Ancrum

personne lisant Rois de Cendres de K. Ancrum dans la forêt

J’avais souvent vu Rois de Cendres de K. Ancrum en librairie, et à chaque fois, j’avais envie de le lire, tout en redoutant que ce soit du queerbaiting. Finalement, j’ai découvert que l’autrice était bi et intersexe, et qu’il était donc peu probable qu’elle me donne de faux espoirs. Dans ces conditions, je voulais bien lire une amitié intense.
L’histoire s’ouvre sur le rapport de police, qui a arrêté August et Jack alors qu’ils mettaient le feu à un bâtiment abandonné. Ils vont être internés dans un hôpital psychiatrique, et on remonte dans le temps pour découvrir comment ils… Continuer la lecture

Lady Ruth Constance Chapelstone Chronicles de L.C. Mawson

personne en rouge lisant Lady Ruth Constance Chapelstone Chronicles de L.C. Mawson devant un mur jaune vif

Dans ma frénésie de lectures ace, je suis aussi tombée sur des personnages non seulement asexuels, mais aussi aromantiques ! Quand j’ai lu le résumé de Lady Ruth Constance Chapelstone and The Clockwork Suitor, j’ai su que je devais lire ce roman. Une inventrice de la Révolution Industrielle steampunk qui se fait passer pour un homme et refuse tout mariage ? Voilà qui sonne bien ! Par chance, le tome 1 est disponible en ligne et je me suis ruée dessus, tout en redoutant d’abandonner : je n’aime vraiment pas… Continuer la lecture

Bandes-Dessinées de Témoignages sur le Corps

personne en nuisette et chemise lisant Le vrai sexe de la vraie vie tome 2 de Cy dans son lit

Je ne sais pas toujours quoi faire de mes articles courts, mais là, c’est parfait : Le vrai sexe de la vraie vie et Corps à Cœur Cœur à Corps, deux bandes-dessinées rassemblant des témoignages sur le corps, toutes deux éditées par les éditions lapin !
Les deux tomes de Le vrai sexe de la vraie vie de Cy m’ont été prêtés par un* ami*, et j’avoue que j’avais des doutes : à la fois je trouvais que discuter d’activité sexuelle était passionnant, à la fois ça me mettait mal à l’aise, mais après coup − parce que, emportée par mon envie de comprendre, je pouvais dire des choses puis me demander si je n’aurais pas mieux fait de… Continuer la lecture

Blank Spaces de Cass Lennox

personne en polo blanc lisant Blank Space devant un lac asséché

…Tiens, tiens, 5 livres en un week-end ? Vous commencez à comprendre ce qui s’est passé ?
En fait, je n’ai pas accroché à ces trois livres, mais la représentation était bien, et du coup, j’avais envie de les avoir lus juste pour dire « j’ai lu une romance avec un personnage aro » ou « j’ai enfin vu une lesbienne ace dans un livre ». Je lisais en diagonale et j’avais plus l’impression de télécharger les romans dans mon cerveau que de les lire.
Et puis je suis tombée sur Blank Spaces qui a été comme une grande respiration. Je l’ai lu vite, mais je l’ai lu pour de vrai… Continuer la lecture

His Quiet Agent d’Ada Maria Soto

personne en costume lisant devant un grillage et des fleurs

J’avais lu The Alpha and His Ace, une nouvelle avec un personnage ace qui avait l’air de se moquer gentiment des idées reçues des zedsexuel·les, et qui mentionnait AVEN. Même s’il y avait de bonnes choses dedans, c’était aussi une nouvelle très amatonormative et encourageant la culture du viol. Bref, j’étais très frustrée en la terminant – n’hésitez pas à lire mon laïus énervé sur Goodreads, ça doit être marrant de l’extérieur − et dans ces cas-là, mon point de frustration se transforme souvent en nouvelle obsession : ça me donne de l’énergie pour le combattre, ou, comme ici, pour chercher des alternatives.
J’ai donc fouillé ma liseuse à la recherche d’autres … Continuer la lecture

Trilogie La Lectrice de Traci Chee

Je me souviens que j’avais vu le tome 3 : Le Conteur en librairie. Le titre m’attirait, mais quand j’ai vu la couverture, j’ai cru qu’il s’agissait d’une romance tropicale, ce qui n’est pas mon style de lecture.
Je me suis finalement intéressée à ce livre durant le Readathon du Nouvel an Lunaire, qui encourageait à lire des auteurices asiatiques. J’ai lu le résumé… pour une fois, je le trouve super !
Après avoir consulté la quatrième de couverture, je brûlais d’envie de me plonger dans cette histoire. Le début a renforcé ma passion :… Continuer la lecture

Bilan Challenge des 4 Maisons − Partie 2

Voici la suite de mon bilan, je continue donc de vous présenter des livres écrits par des personnes trans ou non-binaires, avec des personnages trans ou non-binaires ! Et comme le premier livre de la partie un était d’Alex Gino, je vais récidiver ici.
J’ai emprunté ce roman alors que je rendais George, par Alex Gino aussi, par curiosité, sans savoir de quoi ça parlait. Une bonne décision : je l’ai lu d’une traite un après-midi et j’ai passé un super moment.
Le titre comme le résumé laissent entendre qu’elle… Continuer la lecture

Trilogie Moi, Simon de Becky Albertalli

personne en noir lisant Mes Hauts avec une loupe

Je ne sais plus comment j’étais tombée sur la bande-annonce du film Love, Simon, mais je me souviens que je n’avais pas envie de le voir – je regarde peu de films, et surtout de la SF − tout en étant assez intéressée pour lire l’intégralité du résumé – fin comprise – sur Wikipédia. Du coup, je connaissais l’identité de Blue, maintenue mystérieuse tout au long de l’histoire…
Finalement, par manque de choix, je suis allée le voir au cinéma avec une amie de ma mère. Et j’ai passé un excellent moment !
Je me suis ensuite intéressée au… Continuer la lecture

Detentions With Dumbledore

Début septembre, Youtube m’a suggéré une vidéo intitulée Never have I Ever avec des personnes déguisées en Harry, Ron, Hermione et Drago de Harry Potter. Je n’avais jamais regardé de vidéos de cosplay avant et j’ai cliqué, intriguée : on y voit les quatre personnages jouer à « je n’ai jamais, j’ai déjà ». C’était très drôle, ils apprennent à se connaître, et j’ai senti qu’il y avait quelque chose entre Harry et Drago… je suis allée sur la chaîne des Mischief Managers et j’ai découvert que cette vidéo était la plus récente d’une… Continuer la lecture

Bilan Asian Readathon

Ça faisait des années que ma mère me conseillait de lire cette autobiographie, qu’elle avait reçue à son anniversaire et qu’elle avait adorée.
C’est le récit de la vie de Xiao-Mei Zhu, qui est apparemment une pianiste très connue – je ne connais pas grand-chose à la musique classique donc je n’avais jamais entendu parler d’elle. C’est difficile de résumer une vie aussi variée et mouvementée sans tomber dans des simplifications grossières : après avoir soutenu la révolution culturelle en Chine, elle est incarcérée dans… Continuer la lecture