Bilan Asian Readathon 2022

plusieurs couvertures des livres lus durant le challenge

Je ne participe plus à beaucoup de challenges ces derniers temps, mais je tiens à celui-ci : ce qui est dur, ce n’est pas de lire des livres écrits par des auteurices asiatiques, mais plutôt de les trouver ! Même ceux qui sont publiés n’ont pas beaucoup de promotion… l’Asian Readathon est l’occasion pour moi d’en lire, certes, mais c’est surtout un bon moment pour chercher des livres qui m’intéressent, et que je lirai tout au long de l’année qui suit. Je découvre aussi des auteurices qui me plaisent, et après, il suffit de lire leurs nouvelles publications.

Il y avait quelques catégories à ce challenge, et l’injonction, si on lisait plus d’un roman, de ne pas lire des livres en provenance du même pays. Je me suis également ajouté des challenges personnels : lire des livres qui attendent depuis longtemps dans ma Pile à Lire, lire des livres qui n’y étaient pas et que je découvre, lire des livres écrits par des personnes asiatiques francophones, et germanophones – pas juste des traductions de l’anglais, quoi.

Alors, qu’est-ce que ça a donné ?

Livre avec une Héroïne ou avec un Personnage Principal âgé

couverture de Trois filles d’Eve d’Elif Shafak

Trois filles d’Eve d’Elif Shafak

Ce livre était un achat impulsif sur une brocante, et avec son titre, je m’attendais à une aventure badass où trois filles s’unissent pour défoncer le patriarcat – à la manière de Rule ou Nous Sommes Athéna. En fait, pas du tout, c’est un récit contemporain rétrospectif où une femme établie dans sa vie morne se rappelle sa jeunesse. Il y avait des moments intéressants, mais maintenant que j’ai fini ma lecture, j’ai du mal à donner un sens à cette histoire… → mon avis sur Goodreads

Livre qui nous fait écarquiller les yeux d’émerveillement

couverture de Lalani des Mers Lointaines d'Erin Entrada Kelly

Lalani des Mers Lointaines d’Erin Entrada Kelly

L’édition du livre m’a vraiment plu : il y a de nombreuses illustrations qui lui confèrent un côté magique. Et comme c’est un récit de type conte – Lalani s’embarque dans une quête pour sauver son village –, c’est parfait ! J’ai aussi beaucoup aimés les chapitres poétiques rédigés en « tu », qui nous insèrent dans les pensées des personnages secondaires, souvent des créatures magiques. → mon avis sur Goodreads

Une Recommandation

couverture de Les Oiseaux du Temps d’Amal El-Mohtar & Max Gladstone

Les Oiseaux du Temps d’Amal El-Mohtar & Max Gladstone

J’ai beaucoup entendu parler de ce roman en ligne, et un·e ami·e me l’a expressément conseillé. J’en parle plus en détail dans ma chronique, mais j’ai passé un très bon moment avec ce beau récit poétique.

Livre Francophone

couverture de Comme un Oiseau dans les Nuages de Sandrine Kao

Comme un Oiseau dans les Nuages de Sandrine Kao

C’est sa couverture qui m’avait attirée, et si l’histoire est banale, la narration est originale, puisqu’il s’agit d’un dialogue rempli d’émotions entre Anne-Mei et sa grand-mère. J’aurais aimé que le livre aille encore plus loin dans son exploration de la santé mentale… → mon avis sur Goodreads

Livre Germanophone

couverture de Ministerium der Träume de Hengameh Yaghoobifarah

Ministerium der Träume de Hengameh Yaghoobifarah

Pour les gens qui ne le savent pas : je suis franco-allemande ! Et lire des livres queer qui se déroulent en Allemagne me touche toujours beaucoup, ça me permet d’imaginer ce que ça aurait été de grandir en Allemagne plutôt qu’en France. Pour ça, il y avait beaucoup d’aspects très chouettes à Ministerium der Träume (Le Ministère des Rêves), qui est un livre atmosphérique. Mais ce genre d’ambiance un peu surréelle n’est pas trop ma tasse de thé, et, en dehors des moments auxquels je connectais, il n’y avait pas grand-chose pour me porter à travers l’histoire.

Une Antiquité de ma PAL

couverture de Les Matins de Jénine de Susan Abulhawa

Les Matins de Jénine de Susan Abulhawa

Ce roman est une fiction qui suit une famille palestinienne de 1948 à nos jours, durant la guerre Israël-Palestine. Les points de vue et temporalités s’entremêlent, parfois d’une manière captivante, parfois, au contraire, en me mettant à distance des personnages. J’ai beaucoup appris mais ce n’était pas une lecture facile. → mon avis sur Goodreads

Une Découverte

couverture de Forget Tomorrow de Pintip Dunn

Forget Tomorrow de Pintip Dunn

Je n’avais jamais entendu parler de cette trilogie avant le challenge ! Le concept est original – une société dystopique où tout le monde, à 17 ans, reçoit un souvenir du futur qui va orienter toute sa vie – avec une héroïne qui reçoit un souvenir la montrant tuer sa sœur. Cependant, chaque fois que je faisais une pause dans ma lecture, j’oubliais ce qui s’était passé et j’avais du mal à reprendre. Je continuerais quand même à lire la série car le résumé du tome 2 m’intrigue beaucoup, il semble n’avoir aucun rapport avec la fin du premier… comment est-ce qu’on en arrive là ? → mon avis sur Goodreads

Des Mangas !

couverture de Au Temps de l’Amour d'Ebine Yamaji

Au Temps de l’Amour d’Ebine Yamaji

Ce manga m’a laissée… perplexe. Il est intéressant, c’est sûr, explorant les traumas, les relations queerplatoniques, mais il est dur et déroutant. → mon avis sur Goodreads

couverture de L’Homme sans Talent d'Yoshiharu Tsuge

L’Homme sans Talent de Yoshiharu Tsuge

Je l’ai acheté sur une brocante, espérant qu’il serait similaire à L’Homme qui Marche de Jiro Taniguchi : calme, contemplatif, doux et apaisant. Mais non… c’est calme et contemplatif, mais aussi un peu glauque et pathétique. Et puis, je ne connais rien au contexte politique, ce qui m’empêche d’y trouver un message plus profond. → mon avis sur Goodreads

couverture de Shino ne sait pas dire son Nom

Shino ne sait pas dire son Nom de Shūzō Oshimi

Un manga intéressant sur les troubles d’élocution – par une personne concernées – mais qui ne m’a pas passionnée plus que ça. → mon avis sur Goodreads

couverture de Mes Yeux rivés sur Toi de Kuro Nohara

Mes Yeux rivés sur Toi de Kuro Nohara

Une courte romance gay dont j’ai beaucoup aimé l’histoire ! Les personnages sont complexes et il y a de quoi réfléchir à leurs émotions. Par contre, le dessin et la structure du récit m’ont moins plu. → mon avis sur Goodreads

couverture de Our Dining Table d'Ori Mita

Our Dining Table d’Ori Mita

Un petit manga très mignon, avec des personnages vraiment travaillés. Un homme qui éprouve des difficultés à manger avec d’autres personnes en raison de traumas d’enfance se met à cuisiner pour un petit garçon et le grand frère qui l’élève. C’était chou ! Et j’ai aimé tous les moments où les personnages discutent de leurs émotions. → mon avis sur Goodreads

couverture de Come To Hand de Sei

Come To Hand de Sei

Encore un one-shot m/m, qui raconte la romance entre un professeur et un tatoueur. C’est assez rare d’entendre parler de tatouages dans les mangas ! Les personnages étaient sympathiques, mais l’histoire vraiment trop courte pour moi. → mon avis sur Goodreads

Des BDs !

couverture de Les Contes du Boudoir Hanté tome 3 de Yishan Li & Pu Songling

Les Contes du Boudoir Hanté tome 3 de Yishan Li & Pu Songling

Je l’avais lu pour la première fois au collège, alors cette relecture était pour moi pleine de nostalgie. Je lis assez rarement des romances tragiques, mais celle-ci est vraiment bonne, car on a la douleur de la tragédie, mais avec une fin réconfortante. Je ne pense pas que je considère cette BD comme excellente, mais pour les moments où j’ai envie de ressentir cette douleur fictive – qui reste, en plus, parce que j’imagine toutes les manières dont ça aurait pu mieux finir – elle est parfaite. → mon avis sur Goodreads

couverture de Woman World d'Aminder Dhaliwal

Woman World d’Aminder Dhaliwal

J’avais lu des extraits de cette BD humoristique sur instagram, et j’avais déjà été très mitigée : certaines pages me faisaient vraiment rire, d’autres me laissaient juste… perplexe. Et dans l’ensemble, j’ai du mal avec la cohérence globale. Maintenant que je l’ai lu en entier, j’ai toujours autant de mal avec l’ensemble, mais ça n’empêche pas certaines pages individuelles d’être très bonnes ! → mon avis sur Goodreads

couverture de Black-Out de Loo Hui Phang & Hugues Micol

Black-Out de Loo Hui Phang & Hugues Micol

Cette bande-dessinée sur la place des personnes racisées à Hollywood était vraiment très intéressante, j’ai beaucoup appris. Les dessins sont saisissants, mais le noir et blanc ne me plaisait pas trop, et surtout, j’avais beaucoup de mal à reconnaitre les personnages ! Et je ne connaissais pas vraiment les acteurices cité·es, ce qui n’aidait pas. C’était une lecture laborieuse, ce qui est rare pour une BD, mais en tant que personne qui crée – même si ce n’est pas du cinéma – je trouve les œuvres qui se penchent sur les dessous de l’art toujours intéressantes.

Outre ces lectures sympathiques, j’ai aussi eu beaucoup de coups de cœur dont je vous parlerai avec enthousiasme dans de prochains articles :

couverture de Pilu des Boiscouverture de Not Your Sidekickcouverture de Bride Storycouverture de la pomme rougecouverture de La guerre du pavotcouverture de Waiting on a bright moon

Et côté variété des pays, qu’est-ce que ça a donné ?

Ce challenge a vraiment rempli son office, me poussant à lire des livres qui me faisaient envie depuis longtemps, et me permettant d’en découvrir d’autres. Merci à Cindy de l’organiser, et vivement celui de l’année prochaine !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.