Les Sentiments du Prince Charles de Liv Stromquist

…Pour cette occasion, je m’attaque à un monument personnel. Une BD qui ne paye pas de mine, avec ses dessins peu attrayants, qu’un proche m’avait prêté avec un air innocent… en se doutant toutefois de l’impact que cette œuvre aurait sur moi. Qu’elle m’éblouirait, que je comprendrais enfin d’où venaient mes questions et quelles étaient les réponses, et que moi aussi, je me sentirais confortable à me dire aro…
Je vais me calmer et expliquer de quoi ça parle… Continuer la lecture

Culottées et Le Problème avec les Femmes de Pénélope Bagieu et Jacky Flemming respectivement

personne lisant Culottées devant la fresque murale de Wu Zetian

J’ai lu ces deux œuvres en même temps : d’abord Culottées : Des Femmes qui ne font que ce qu’elles Veulent et ensuite Le Problème avec les Femmes, et je les trouve complémentaires, l’une permettant de mieux comprendre l’autre.
J’étais posée dans un canapé chez des personnes qui m’accueillent régulièrement, et qui lisaient à côté de moi. Culottées est un rassemblement de 15 portraits historiques sous forme de bande dessinée. Le premier, celui de Clémentine Delait, une femme à barbe, m’a vraiment… Continuer la lecture

Sorcières de Mona Chollet

Près de l’automate pour emprunter de ma bibli se trouve un piédestal. Dessus, un livre, et l’écriteau : « une dernière envie ? ». En rendant mes livres, j’ai eu plutôt une première envie en voyant Sorcières : je me souvenais en avoir entendu parler – quoique pas en quels termes. Lorsque je l’ai pris et que la bibliothécaire m’a dit l’avoir beaucoup aimé, je lui ai confié mes craintes au sujet des essais : que ce soit obscur, que l’auteurice cherche à nous prouver son intelligence… Continuer la lecture

Les Aventures d’un Apprenti Gentleman et Les Aventures d’une Lady Rebelle de Mackenzi Lee

Les Aventures d’un Apprenti Gentleman était l’un des nombreux ouvrages conseillés par des lecteur·ice·s LGBTQ+ durant la pride. A l’époque, il n’existait qu’en anglais : The Gentleman’s Guide to Vice and Virtue. L’histoire se passe au 18e siècle, autant dire que j’ai galéré avec le vocabulaire… et je ne me suis rendue compte qu’à la fin de ma lecture que ma liseuse donnait la définition des mots lorsque j’appuyais longuement dessus. Passons…
Mes souvenirs encensent ce roman, mais… Continuer la lecture

TEP Book Club : Quelques Pas de Plus et Dis-moi si tu Souris

…Ce fut une excellente surprise : j’ai tout de suite accroché à la narratrice, Sora. Et surtout, j’ai vite découvert que l’histoire avait des éléments fantastiques : après avoir découvert que sa cheville serait douloureuse toute sa vie, Sora est poursuivie par quelqu’un qui veut s’emparer d’un rituel de guérison transmis par sa mère.
J’ai reconnu les paroles de mes ami·es dans les descriptions du handicap de Sora. Les cuillères – une manière de quantifier l’énergie – les choix, le validisme… Ça a rendu le… Continuer la lecture

L’Incivilité des Fantômes de Rivers Solomon

Juste avant les vacances de Noël, je l’ai vu sur un piédestal de ma bibliothèque. Je me souvenais en avoir entendu parler, quoique plus en quels termes, et je l’ai emprunté. J’ai commencé ma lecture à mon retour, début janvier.
C’est de la SF, l’humanité a fui la Terre à bord d’un vaisseau, et reproduit le système d’oppression raciste : les noir·es dans les ponts inférieurs travaillent dans des conditions horribles alors que les blanc·hes se la coulent douce dans les ponts du haut. Aster, la héroïne, enquête sur la mort de sa mère, qui semble liée à… Continuer la lecture

Aromantic (love) Story de Haruka Ono

personne en costume aux couleurs aromantiques, lisant Aromantic Love Story entre une bibliothèque et un miroir

J’avais entendu parler de cette série par Sita tout Court, et, en la commençant en magasin, je savais que c’était de mon devoir de l’aimer. Une femme aroace mangaka, qui se retrouve au centre d’un triangle amoureux… c’est une œuvre importante. Moi qui me plains du manque de représentation aroace, et de l’inutilité des triangles amoureux, voilà un roman avec un personnage qui me ressemble et où ce cliché est pertinent. « Une femme, deux hommes, zéro possibilité ». Je ne peux que… Continuer la lecture

Nous qui n’Existons Pas de Mélanie Fazi

Rien que le titre me parlait déjà. Parce que c’est souvent mon sentiment… Alors je n’ai pas trop hésité avant de me lancer.
Je lis peu de non-fiction. Les biographies me laissent un sentiment un peu vide, mêmes lorsqu’elles sont intéressantes. Ce que je veux, c’est être passionnée, prise par l’histoire ! Ce qui m’arrive rarement à la lecture d’une biographie…
Mais les mots de Mélanie Fazi me touchaient. Elle n’emploie pas de formulations pompeuses pour se rendre intéressante : elle nous parle directement. Elle explique … Continuer la lecture

Conseils de Lectures Romantiques – par une Aro !

personne en rouge avec des boucles d'oreille aromantiques brandissant sa liseuse avec écrit romance et des cœurs sur l'écran

C’est la Saint-Valentin ! Une fête que je n’ai jamais comprise personnellement, mais si ça plait à d’autres, foncez ! Et c’est pour moi l’occasion de vous parler romance… un genre littéraire dont je ne suis pas friande, mais pourtant, je déteste le voir méprisé en mode « c’est juste une romance ».
J’ai remarqué une certaine constante dans mes chroniques : lorsque je dis avoir aimé une romance – au sens large, comme par exemple une relation amoureuse dans un roman fantasy – c’est souvent parce que les personnages ne finissent pas ensemble, que l’un des deux trahit, ou meurt… j’adore la romance entre Hans et Anna dans… Continuer la lecture

Et Ils Meurent tous les Deux à la Fin d’Adam Silvera

homme tenant une liseuse avec la couverture de Et Ils Meurent tous les Deux à la Fin, de nuit

…J’ai toujours fui les fins malheureuses, elles ont le don de bien trop m’affecter. Alors évidement, un livre qui a pour titre « Et Ils Meurent tous les Deux à la Fin » n’aurait jamais dû faire partie de mes lectures…
Il m’a été conseillé par Elaine et le résumé m’avait vraiment attiré. L’histoire se passe dans une société similaire à la nôtre… à une différence près. Un organisme, Death-Cast, connait chaque jour le nom de ceux qui mourront prématurément durant les prochaines 24H et appelle chacune de ces personnes pour les prévenir que leur dernier jour est venu… continuer la lecture